Madensuyu par Amenra… et vice-versa

Frontstage - Amenra

Entre deux concerts, les Gantois d’Amenra s’offrent un clip, magnifique mise en images de la version acoustique de « Razoreater ». A écouter, aussi, sur le « split » qu’ils partagent avec Madensuyu.

C’est à Nathalie Teirlinck qu’on doit ces belles images en clair/obscur. Elle aussi vient de Gand. Elle a déjà signé des clips pour Novastar et Admiral Freebee. Changement de registre pour l’occasion : la version originale de « Razoreater » figure sur l’album Mass IIII paru en 2008. Sa déclinaison acoustique, elle, figure sur le split 10’’ que le groupe de Colin van Eeckhout sort avec Madensuyu, autre formation hautement recommandable qui, elle, y a gravé « Days and a day ».  Le tirage de ce picture disc est limité à 500 exemplaires. L’illustration est de Berlinde de Bruyckere, autre artiste gantoise encore.

Madensuyu ? Un des rares groupes qui arrive avec quelque chose de différent, aurait-on presque envie de dire. « C’est vrai », me répondait Colin au Graspop ! On peut d’ailleurs leur trouver des points communs ? « L’honnêteté, je pense. C’est peut-être étrange de le dire de moi-même, ou de nous-mêmes, mais… Ils font quelque chose de différent, oui. Et ils se foutent des conventions ! Quand tu vois ce groupe pour la première fois, même si ce n’est pas ton genre de musique, que tu le veuilles ou non, tu seras dedans ! C’est aussi un point commun. »

Frontstage - Amenra- Disque

Ce disque est un des projets que Colin van Eeckhout est heureux d’avoir vu aboutir cette année. « Nous avons toujours eu du respect les uns pour les autres. Ils viennent aussi de Gand, ce sont des mecs super sympas. Ils cherchent des influences pas évidentes. Ils font ce qu’ils veulent, quoi, ce qui est très intéressant aussi. Et donc, c’est vraiment cool d’avoir pu réaliser ça avec eux. »

« Ils peuvent voir plus loin que la musique, reprend encore l’homme d’Amenra à propos du duo formé par Stijn De Gezelle et Pieterjan Vervondel. Quand on se parle, oui, c’est de musique, mais aussi de la vie, des enfants… Et c’est bien plus chouette, alors que beaucoup de gens qu’on connaît te disent « cool show », « heavy show », « it was ferocious »… Bon, ok, mais ça en reste là. Et on se demande parfois  pourquoi on se parle, en fait. Si on n’a rien à se dire, on n’est pas obligé. C’est dommage que les gens pensent parfois très linéairement. »

Didier Stiers

 

Amenra embarque d’ici peu dans une tournée acoustique, qui fera escale à l’Ancienne Belgique le 27 septembre. Quant à Madensuyu, le duo est à l’affiche du Pukkelpop, ce 15 août.

 
Petit bonus : la version live de « Razoreater », captée à Dour l’an dernier…

Didier Stiers

commenter par facebook

1 commentaire

répondre

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>