BRNS dévoile son futur album au Pukkelpop

Frontstage - Brains

Comme Mauro avec son Gruppo Di Pawlowski jeudi, Balthazar et Madensuyu vendredi, c’est une autre formation belge qui s’est illustrée ce samedi : les Bruxellois de BRNS.

Nous le disions dans nos éditions d’hier combien il ne doit pas être évident en tant que musicien de se retrouver dans des conditions optimales à l’heure de l’apéro. Reste qu’à 12h30, au Club, BRNS, qui se produisait pour la deuxième fois consécutive en terre limbourgeoise, a bien fait les choses. C’est par « Void », le single éclaireur magnifiquement clippé par Mihnea que débutent les quarante minutes de concert. Si « Mexico » décroche la timbale à l’applaudimètre, tout comme l’imparable et habité « Our Lights », le public était très réceptif aux extraits de Patine, le premier album à paraître chez PIAS le 10 octobre prochain. Le même jour, BRNS se produira à l’Ancienne Belgique.

Comme à la Nuit Belge, Timothée, Antoine, Diego et César ont présenté leurs nouveaux travaux. Difficile d’avoir une impression définitive, mais le groupe va encore plus loin dans la recherche sonore et tisse un tapis extrêmement riche autour de la rythmique, des strates de guitares traversées par de rares éclairs telluriques, des chœurs célestes et des claviers qui apportent une amplitude et une profondeur de champ à l’ensemble. Chansons intelligentes, cérébrales aussi, mais à la charge émotionnelle très forte de la part d’un groupe pour le moins habité. BRNS sera ce 5 septembre 2014 au Ward’In Festival avec Girls In Hawaii.

Philippe Manche
(Photos : Mathieu Golinvaux)


commenter par facebook

4 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>