James Murphy convertit l’US Open en musique

Photo: Reporter

Les matchs de Goffin, Federer et consorts deviennent des morceaux d’électro.

A l’occasion de l’US Open, James Murphy, fondateur et cerveau du regretté LCD Soundsystem, a développé avec IBM un algorithme destiné à donner une vie musicale aux matchs de tennis. Les données brutes des duels (points, touches, faute, vitesse, score…) sont traitées en direct pour être convertie en musique de sorte que chaque match devienne un morceau unique.

Les “morceaux” sont disponibles sur la base de données sessions.usopen.org.

Mais attention, on est loin des sets enflammés de LCD. Concrètement, la lubie geek du producteur devrait rassembler d’ici la fin de la compétition 400h heures de musique concrète. Courage.


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>