L’Ecosse en six chansons cool

Scotlands-Greatest-Guitar

Go Scotland! A l’heure du référendum, on se fait un petit recap de ce que l’Ecosse a offert à nos oreilles…

Rod Stewart, “Do Ya Think I’m Sexy?” (1978)

Bon d’accord, Rod The Mod est né et a été élevé en Angleterre, a fait ses armes dans le Swinging London et son patrimoine en Californie, il n’en est pas moins de descendance écossaise, par son paternel, maçon du côté d’Edimbourg. Et puis, il a tout de même écrit une chanson d’amour au Celtic Glasgow, ça prouve bien… Et alors, ce tube. Mais quel tube!

Simple Minds, “Don’t You (Forget About Me)” (1985)

Pareil, on ne peut passer outre! Que serait une soirée dansante sans le “Hey, hey, hey, heeeey!!” de Simple Minds! Rien! Zéro! Une soirée ratée, voilà ce qu’il en serait! Simple Minds, formé en 1977 à Glasgow par Jim Kerr et Charlie Burchill, best sellers des années 80 et (apparemment) toujours en activité. Que du plaisir! “Wooooooooooooouuuuwouuhouhouhouhouuuuuuuwouwouuuuuuuuuuuuu!”

The Jesus & Mary Chain, “Just Like Honey” (1985)

Au même moment, toujours à Glasgow, ça discutait plus sérieusement aussi. Premier fleuron du label écossais Creation d’Alan McGee qui était sur le point de conquérir le monde (Primal Scream, Ride, My Bloody Valentine et puis Oasis, oui oui, du made in Scotland!), les frères Reid remettaient le bruit blanc du Velvet Underground au goût du jour. Et il l’est toujours.

Primal Scream, “Loaded” (1991)

Bobby Gillespie, pote d’enfance de McGee et des frères Reid, un jour découvrit les soirées house et l’ecstasy. La face du rock british en fut dès lors changée. On ne saurait trop souvent répéter à quel point Primal Scream est essentiel à la bonne santé du binaire. Sans eux, tout se serait écroulé depuis bien longtemps! A la tienne, Bobby! Et encore merci!

Franz Ferdinand, “Take Me Out” (2004)

Les Franz Ferdinand, tout comme Mogwai, se sont impliqués dans la campagne du “oui” à l’indépendance, en donnant notamment un concert pour la cause cette semaine. La fête devait être belle, ces gens ayant des arguments. Comme ce “Take  Me Out”, tiens. Qu’auraient donc été les années 00 sans “Take Me Out”, uh? Vous y avez déjà pensé? Inconcevable! Impensable!

Mogwai, “Fear Satan” (1997)

Les (co-)créateurs du post-rock ont beau craindre Satan, ils ne craignent pas l’indépendance. “Ça n’a rien à voir avec notre relation aux Anglais, aux Gallois, expliquait Stuart Braithwaite aux Inrocks. Ce n’est pas un rejet de nos voisins. C’est une question de démocratie, une décision démocratique réfléchie. L’Écosse est une nation, et elle devrait avoir les mêmes prérogatives qu’une autre nation“.

Ecosse, l’avenir est donc entre tes mains. Et quoiqu’il advienne, souviens-toi à chacun de tes pas ce que lançait William Wallace à ses bourreaux en 1305 après avoir défié le puissant roi Edouard le sec, ces mots qui mèneront le raid jusqu’à la grande victoire de 1314 sur les terres sacrées de Bannockburn…

DZ

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

20 commentaires

  1. Akhesa

    19 septembre 2014 à 8 h 21 min

    Henri le Sec? WTF??? William Wallace s’est opposé au roi Edouard Ier “Longues jambes” et a été vaincu à la bataille de Falkirk et exécuté en 1305 (pas 1315). La bataille de Bannockburn a été une victoire de l’armée écossaise, emmenée par Robert Bruce, et s’est déroulée en 1314…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>