Les news inutiles #52: U2 et le complexe de Dieu

U2
Préc.1 of 2Suiv.

U2 pensait conquérir la planète entière grâce à Apple. Mais l’affaire à tourné court. Chronique d’une chute qui pourrait bien s’apparenter à une extinction pure et simple.

En mars 1997, la pression populaire était à son comble! L’industrie du disque était alors toute puissante et il était de notre devoir de la suivre pour se faire son idée. Et puis, faut dire, j’aimais bien U2. C’est ainsi que, jeune et innocent, je cédai à ce plaisir coupable et, oui, je l’avoue, j’achetai une copie de Pop. En version cassette. Faut pas déconner, ça puait à trois-cent bornes, cette affaire. Du coup, la cassette me semblait un bon compromis (moins cher, pratique – le walkman! – et la pochette… on parle bien du Moyen Age, oui!). Quoiqu’il en soit, me voilà avec ma cassette Pop et… Dieu que c’était mauvais! Déjà en cette lointaine époque, on sentait U2 désespéré de rester dans le coup, prenant le train techno en marche mais sans en connaître ni comprendre les codes, par pur opportunisme et… Dieu que c’était pathétique! La chute de l’ange, déjà.

Et pourtant, ce n’était RIEN comparé au carnage qui nous occupe aujourd’hui, depuis ce grand raout impérialiste entre milliardaires s’autocongratulant sur le fait de spammer un-demi milliard de personnes, sans se rendre compte que ça n’intéresse qu’eux-mêmes… Seigneur, pardonne-leur car ils ne se rendent pas compte. Désespéré de rester dans le coup en prenant le train internet en marche (trois plombes en retard et sans rien comprendre de l’époque), U2 a ainsi inventé le concept du disque-poubelle à 100 millions $. Pour la manière dont il a été « gracieusement offert» à la va-t’en-que-j’te-pousse à des personnes qui n’en ont rien à carrer, donc, mais aussi… Vous avez écouté le truc?! Parce que c’est une expérience! A côté, Pop, c’est Sergent Pepper’s! Vouloir faire entendre ça à la planète entière! Ces gens sont fous! Autant creuser sa tombe et plonger la tête la première! Seigneur, pardonne-leur…

U2, au départ, c’était quoi? Un groupe chrétien. Le plus grand groupe de musique chrétienne du monde, en fait. L’histoire est connue: aux débuts du groupe, Bono (né de père catholique et d’une mère protestante qui mourra alors qu’il avait 14 ans), The Edge et Larry rejoignent le « groupe chrétien » Shalom à Dublin. Le genre de communauté qui vous apprend que le rock, c’est la musique du Diable. C’est ce qui créera le schisme. Pour Bono, au contraire, le rock, c’est la musique de Dieu. Et c’est ce que fera U2: prêcher la parole du Seigneur, paix, amour et joie dans les coeurs, ce genre de grands principes sans grand sens mais qui atteint les masses. Et U2 prêchera aux masses dans des endroits de plus en plus vastes lors de messes de plus en plus grandes. Il le fera de manière exubérante, souvent maladroite, parfois avec génie, mais toujours avec passion. Avec la foi.

Et puis au début des années 90, les Irlandais prennent un peu de recul et la jouent cynique avec une pointe d’ironie. Ils proposent un show gargantuesque sur la culture des mass-médias et… réussissent leur coup. Le diptyque européen Achtung Baby/Zooropa et la tournée Zoo TV sont ainsi le sommet de sa carrière (si, si, Zooropa, on assume complètement). U2 est alors le plus grand groupe de la planète, le seul issu du rock à réussir son passage dans les stades.

Après quoi…

BONO IS THE SAVIOUR! BONO IS OUR LORD! BONO WILL SAVE US! BONE WILL SAVE THE WORLD! … Oh, All That You Can’t Leave Behind a pu laisser croire à un certain repentir, dégageant une certaine impression d’humilité bienvenue, mais… LONG LIVE BONO! BONO FOR AFRICA! BONO PRIX NOBEL DE LA PAIX! BONO AGAINST THE WAR IN IRAK! BONO WILL DROP THE DEBTS! … Tout de même, ces histoires de déménager la société U2 à Amsterdam pour payer moins d’impôts… VIVE BONO! HAIL TO BONO! BONO VA REDUIRE LA FAIM! BONO VA ERADIQUER LE SIDA! BONO IS OUR LORD! BONO IS THE SAVIOUR! … Pousser à la consommation dans de grandes chaînes multinationales à la Starbucks pour venir en aide aux Africains qui ne lui ont rien demandé, s’imposer dans les médias devant les ONG spécialisées, tout en faisant des pubs pour Louis Vuitton dans la savane… BONO AVEC JEAN-PAUL II! BONO AVEC BENOÎT XVI! BONO AVEC FRANCOIS Ier! BONO AVEC GEORGE BUSH! BONO AVEC SARKO! BONO AVEC BILL GATES! BONO AVEC STEVE JOBS! BONO A DAVOS! BONO A PORTO ALEGRE! BONO DANS L’ESPACE! … Pour le reste, U2 se vautre dans sa propre caricature, vend de moins en moins de disques mais signe des contrats juteux avec Apple (l’iPod U2 avec toute la discographie du groupe en 2004, un bide…) et fait des tournées de plus en plus gargantuesques et lucratives, empoche les recettes et passe le reste du temps sur la côte d’Azur… BONO FAIT LA PAIX EN IRAK! BONO FAIT LA PAIX EN PALESTINE! BONO SAUVE LE MONDE! BONO SAUVE L’HOMME! BONO SAUVE L’HUMANITE! BONO EST NOTRE SAUVEUR! BONO IS OUR LORD!

On aura compris, la foi s’accompagne admirablement de foie gras. Ainsi que d’une sérieuse perte d’ancrage et de tendances qu’on pourrait qualifier d’impérialistes…

Arrive alors le dénommé Songs of Innocence « offert » à la plèbe avec le concours du nouveau maître du monde, Apple. Qui laisse plusieurs impressions:

- que Bono & co sont encore plus mégalomanes et déconnectés de la réalité qu’on le pensait en s’imaginant que le bon peuple Apple n’allait non seulement pas moufter mais bien dire « merci » qu’on s’immisce dans son iStore sans son aval, lui qui considère ses biens Apple comme des reliques religieuses (vu le tollé général, les informaticiens ont mis au point une appli pour supprimer la chose en un clic. C’est dire le manque de vista de la direction Apple… Qui a payé la chose, rappelons-le, quelque chose comme 100 000 000 $!)

- ce qui pose une autre question: que font les maisons de disques, de nos jours? Universal va s’occuper de fabriquer les éditions physiques et les refourguer en magasins (ses fonctions régaliennes). Laissant le reste du boulot à une société dont ce n’est pas le métier. C’est peut-être encore pire que du temps de leur toute-puissance et démontre en tout cas la faiblesse du secteur!

- que U2 semble plus concerné par le chèque qu’il a empoché et le nombre de personnes qu’il peut (potentiellement) atteindre que par sa musique… Qui s’avère, on l’a dit, bien navrante. Mais à un point! Le Daily Dot résume la chose en une phrase éclairante: « Comment U2 est devenu le nouveau Nickelback? » Le groupe que tout le monde déteste. Surproduit. Survendu. Mais dont on ne sait ne fut-ce que nommer un seul titre… Et le webzine fait cette remarque judicieuse: « Pop était effectivement un album d’excès, mais avait au moins de l’ambition » C’est quoi, l’ambition musicale de Songs of Innocence?… Elle semble se résumer, pour l’auditeur, à parvenir à écouter en entier la chanson d’ouverture…

- en fait, Songs of Innocence pourrait bien s’apparenter au pire cauchemar de Bono. U2 a voulu suivre la mode des sorties-surprise, comme chaque dinosaure de la pop y souscrit désormais. Résultat des courses, alors qu’il s’apprêtait à enfin atteindre le don d’ubiquité, devenir Dieu!, ce désir de toute une vie, Bono a été contraint de se rendre compte que, hormis les 35-45 ans (les fans de base), son nouvel album, eh bien, voilà, en fait, tout le monde s’en fout! Pas encore sorti, déjà oublié! Un disque-poubelle. On se relève de ça?

C’est un peu pareil, non?

Préc.1 of 2Suiv.
Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

51 commentaires

  1. Toto

    23 septembre 2014 à 17 h 18 min

    Article stupide qui pue l’anti U2 à la con, qui pue l’Anti Apple à la con et l’anti iTunes à la mord-moi-le-noeud !

    Au lieu d’écrire des conneries pareilles…réécoute l’album !

    Je me suis arrêté de lire au bout de 5 lignes ton article de m…. !

    Je ne suis pas un Fan(atic..à l’anglaise) de U2 bien que je les suis depuis 30 ans.

    Un guitariste de Jazz…qui a l’oreille absolue !

    Au nom du coeur…
    Change de métier au lieu d’écrire de sales ragots pareils.

    J’ai fais exprès de te laisser des fautes d’orthographes…comme ça tu auras de quoi occuper ta soirée à te pavaner et à me critiquer !

    Vive U2, Vive Apple et iTunes !

    J’étais très heureux de recevoir gratuitement un Album qui se mérite d’être écouté…quoi que surprenant au début…

    En tant que spécialiste des technologies des ordinateurs…je suis extrêmement satisfait de tous mes produits Apple…la perfection qui se perfectionne !

    • Flo

      24 septembre 2014 à 8 h 59 min

      Il est toujours plaisant de lire un commentaire d’une personne qui a pris la peine de lire “5 lignes” de l’article…

      J’ai au moins pris la peine de lire l’entièreté de ton message, et ton argumentaire me désole.
      Je ne suis ni pour, ni contre cet article, mais quand vous répondez, soyez un minimum sérieux, j’ai l’impression de lire une rédaction d’un enfant

      • Looping

        24 septembre 2014 à 10 h 38 min

        Il est toujours plaisant de lire un article d’une personne qui a pris la peine…d’écouter péniblement la chanson d’ouverture, du moins s’il s’est cantonné à son résumé de l’ambition de Songs of Innocence. J’espère juste que le professionnalisme de ce journaliste l’a poussé à dépasser les ambitions d’un auditeur lambda, qu’il a écouté ces titres une fois, plusieurs fois pour se permettre de totalement démolir un album pas encore sorti, ce disque poubelle, comme il l’appelle…
        Quand ce Zacharie parle de la parle de Bono ce mégalo déconnecté de la réalité, prêcheur de la vérité, sa vérité, je me dis que ces caractéristiques ne sont pas l’apanage de Bono ! Quand on écrit un article sur un ton si péremptoire, il serait bon d’aussi adopter un certain niveau d’humilité… Affirmer avec conviction ‘cet album, eh bien voilà, en fait, tout le monde s’en fout’, n’est-ce pas l’attitude d’un mégalo? Il étend son avis personnel, sa vérité à ‘tout le monde’. Pour le pseudo-journaliste, un petit examen de conscience serait le bienvenu, pour le Soir, une petite revue des compétences de ses journalistes le serait aussi.
        Je tiens à souligner que je ne suis pas un ‘fan-de-base-de-U2-de-35-45-ans’, et encore moins disciple de Steve jobs. Puisqu’il faut toujours catégoriser, étiqueter pour mieux discriminer, je me décrirais juste comme un mélomane critique, dans le bon sens du terme. Je n’aurais clairement aucune chance d’être engagé comme journaliste au Soir…

  2. tan

    23 septembre 2014 à 18 h 54 min

    Je trouve assez dingue toute cette polémique. Y a pas mort d’homme et surtout ce sont pas les premiers.
    Jay Z a fait la même chose avec Samsung, l’album posthume de Michael Jackson sur les Xperia de Sony et puis tout le monde a des chansons de Beck sur son Windows. Bref, c’est pas nouveau !
    Je sais que c’est hype de vomir sur U2, mais quand même….
    Je pense que U2, comme Apple, draine une masse importante de fanatiques (10 millions d’Iphone 6 en 3 jours pour l’un, des centaines de stades sold-out pour l’autre), et forcément les détracteurs dans ces cas sont souvent plus violents.
    Je pense que U2 s’est adapté à un modèle économique puant certes, mais indispensable. Celui du 2.0. Du dématérialisé. Se concentrant souvent trop sur le superficiel… Bref, un peu à l’image de cette critique (combien de ligne sur le disque en lui-même?).

  3. tan

    23 septembre 2014 à 19 h 18 min

    Pour info, il manque 3 chiffres à la note. Si si c’est bien 100 millions de dollars ! 100.000 dollars pour un album d’un groupe lambda c’est déjà rien, mais alors pour U2…

  4. Tom

    23 septembre 2014 à 20 h 54 min

    Le blog Pop Rock du Soir … la honte de l’écriture. L’album de U2 est bon, son mode de distribution original et moins imposé qu’il n’y paraît puisqu’il était simplement ajouté comme possibilité de téléchargement gratuite dans le cloud d’Apple pour une durée déterminée. Dingue de cracher sa haine de cette manière … l’auteur est probablement en dehors de la tranche 35 – 45 ans puisqu’il semble penser que c’est l’unique coeur de cible de U2. Pathétique …

    • Michael

      30 septembre 2014 à 3 h 11 min

      En effet, lors des concerts de U2 en 2009-2010 il n’y avait pas que des 35-40 ans, loin de là, il y avait aussi des jeunes de 18-25 … et je peux en parler puisque j’ai fait 5 dates de la tournée étalées sur plus d’un an.

      Le dernier album de U2 n’a pas été imposé et téléchargé d’office sur 500 millions de machines d’utilisateurs d’iTunes contrairement à ce que beaucoup de médias disent… Pour ma part tant que je n’avais pas téléchargé l’album, aucun des titres ne se trouvaient dans ma bibliothèque iTunes, je n’avais rien ni dans mon ordi, ni dans mon iPhone. Et j’ai même eu un peu de mal à trouver comment le télécharger ! Et à ce que j’ai pu lire sur des blogs sur Apple, je n’ai pas été le seul à ne pas trouver tout de suite comment le télécharger !!! Seulement voilà, 0.2% des utilisateurs d’iTunes avaient l’option téléchargement systématiques des achats activée… et donc l’album étant gratuit, et se trouvant dans liste des achats pour proposition de téléchargement, s’est trouvé chez eux téléchargé automatiquement.

      Enfin, l’album a visiblement plu en France et aux USA puisque 20 albums de U2 étaient tout d’un coup dans le top 100 des téléchargements sur iTunes dans les jours suivants sa sortie.

  5. Vlad

    23 septembre 2014 à 21 h 07 min

    C’est trop facile de casser un groupe qui a fait le bonheur de plusieurs générations et qui comme la plupart des groupes de cet âge a eu ses ups & downs. N’empêche qu’ils ont encore le culot d’oser surprendre et si je devais payer un “journaliste” pour ce torchon, ce serait bien la dernière fois. Il est vrai que les journalistes rock ne sont plus abonnés aux petits cadeaux promotionnels des firmes de disque, pauvres loulous va! Il ne lui reste plus qu’à écouter ses petites k7 vintage!

  6. incube

    23 septembre 2014 à 21 h 16 min

    Je l aime bien le Zacharie,j aime son coté excité roquet,je pense l adopter,on l éduquerait,le rendrait caustique,mais fin et agréable,ça manque,puis surtout,surtout,on lui apprendrait la modestie,surtout pour un groupe rock qui n en a rien à cirer,qui ne l a jamais vu ni de près,ni de loin,qui ne le sait même pas exister..puis qui si,Bono le savait,lui dirait,gamin,fais pareil sur 30 ans,ensuite on en reparle…

  7. Bert

    23 septembre 2014 à 21 h 26 min

    C’est qui dzacharie?

  8. iVince

    23 septembre 2014 à 21 h 32 min

    Bon pour une fois, je suis à peu près d’accord avec l’article – chose rare tant le ton général des critiques est assez difficile à lire. U2. Je n’en n’ai jamais été fan. C’est LE groupe qui tournait (avec Simple Minds, Depeche Mode, The Cure…) dans ma jeunesse. J’ai donc toujours eu une oreille curieuse avec ce groupe.

    Pour moi le dernier bon album (à mes humbles oreilles) c’est Achtung Baby… et puis quelques chansons sur toutes les plaques qui ont suivies…

    Mais là ?!?!?! Je l’ai écouté je pense 3x. Rien ne se dégage, c’est d’un creux… Les “Houhouoooou” en lieu et place de la majorité des refrains deviennent pénible sur la longueur. Est-ce la version gratuite… mais le son est pourri !!! Tout compressé et condensé…

    Le son magique de Eno manque à l’appel.

    A titre de comparaison… je suis toujours heureux d’entendre les nouvelles productions de Depeche Mode qui tiennent la route, qui gardent leur identité sans être largués ou ringards par rapport aux “ptits jeunes”.

    Mais comme tout chose en ce bas monde… les goûts et les couleurs…

    Bonne soirée quand même.

  9. rlambi

    23 septembre 2014 à 21 h 58 min

    Mon dieu, mais comment peut-on écrire un article aussi mal… Le Soir, s’il vous plait, réveillez-vous.

  10. Fred

    23 septembre 2014 à 22 h 01 min

    Vu le tollé général….un programme pour supprimer l’album ?? N’importe quoi !!! A la base, l’album était disponible dans le compte/cloud iTunes de l’utilisateur ! Soit, l’utilisateur le télécharges dans iTunes ou son idevices, soit un bête réglage dans iTunes ou sur l’idevice pour ne pas qu’il affiche les musiques du cloud et le tour est joué ! Je serais curieux de voir les pseudos informaticiens qui ont pondu ce pseudo programme !
    Surtout que pour ceux que ça n’intéressait pas, il suffisait de patienter quelques jours et l’album disparaissait de lui-même du cloud !!!
    C’est un discours anti-apple et anti-U2 juste destiné à faire le buzz !
    Je suppose que le journaliste qui a pondu ce torchon est en manque de lecteur……

  11. gab

    23 septembre 2014 à 22 h 17 min

    Cet article est honteux.
    U2 est un groupe tout à fait respectable, un des grands groupes de l’histoire du rock. Mais comme lu plus haut, c’est hype de vomir sur U2.
    Parce qu’ils sont populaires et non élitistes.
    Le rock est au départ une musique populaire, je le rappelle. Moi j’aurais volontiers payé pour cet album,que j’apprécie d’écouter, mais pas pour lire cet article malhonnête…pfff heureusement que c’est gratuit…faut être fou pour vouloir infliger ça au lecteur. On sent le musicien raté mais mégalo qui rêvait d’une gloire inaccessible. Par dépit il crache sur ceux qui ont “trop” de succés.Ben journaliste c’est pas gagné non plus…il faudrait faire preuve de plus d’honnêteté intellectuelle.

  12. christophe

    23 septembre 2014 à 22 h 47 min

    Journaliste de merde, article de merde. Pauvre petit complexé qui existera l’espace d’un instant sur la toile en récoltant le mépris de beaucoup de lecteurs. Bye, au plaisir de ne plus de relire.

    LE SOIR : arrêtez d’engager des étudiants pour ce genre de chose, ça vous évitera ce genre de publiciténnégative…

  13. Kesflyne

    23 septembre 2014 à 23 h 04 min

    Encore un trou du cul de journaliste aveuglé par le côté Marketing du sujet et qui dit n’importe quoi pour se faire remarquer, mais PAUVRE CON …

    Pourriez-vous faire preuve d’objectivité ?

    La manière dont U2 à imposer à l’album à tous les possesseurs d’un IPhone est très franchement discutable oui mais on voit que ce genre d’article qui sont en train de pleuvoir sur la toile, fleurissent comme un effet de mode, ça fait bien de dire ça ? Ca vous procure quelle sensation exactement de pas parler musique et de critiquer un groupe avec une musique aussi respectable que celle de U2 ? Retournes écouter Keen V ou Magic System et arrêtez de dire n’importe quoi.

    Ce nouvel album n’est évidemment pas le meilleur mais reste dans la lignée de ce qu’ils font depuis une quinzaine d’année et ça reste encore très correct.

  14. incube

    23 septembre 2014 à 23 h 25 min

    J oubliais mon petit journaleux,en plus d être peu crédible à la lecture en voulant jouer le pro dans le coup façon 2014 pour du buzz,je te fais part d une légère erreur d arithmétique te concernant “… Bono a été contraint de se rendre compte que, hormis les 35-45 ans (les fans de base),..” y a t il besoin d expliquer ? quand ils ont débuté,je te signale que les “35 ans” ,ces fans de base (sic) n étaient pas nés ! en même temps,on n est plus à ça près,vu la qualité générale du bouzin..allez,banzaïïï……..

  15. christophe

    23 septembre 2014 à 23 h 26 min

    C’est qui Didier Zacharie…. vous connaissez … !!! ET FRANCHEMENT PAS ENVIE D’APPRFONDIR… j’ai mis des majuscules, il aime bien on dirait….. lol

  16. chris

    23 septembre 2014 à 23 h 36 min

    Jaloux… peut-être ….. votre groupe préféré et loin de tout cela, alors on tire a gros boulet sur les autres….!!! lol… petit journaliste…..

  17. Marc

    24 septembre 2014 à 1 h 46 min

    Crisse de cave. Je paierais bien plus que 100 millions pour te supprimer toi, journalisse de marde. T’écoutes quoi comme musique Radiobed ou une chainsaw??!! Tu dois être sourd ou avoir un manque dans ta vie. Tu dois être drôlement seul et triste pour massacrer U2. Vous en connaissez beaucoup des rocks stars qui sont fins, brillants, ambitieux, polis, bien élevés, qui ne sont pas dans la dope, tous mariés de longue date, qui ont des familles et amis et qui ont quand même bon goût 40 ans après ses débuts? Ça sent la haine mon vieux. La corde vous attend dans le garde-robe. À la Bono : amen, rest in peace!

  18. EB

    24 septembre 2014 à 7 h 20 min

    je cherche une appli pour supprimer cet article débile de mon IPhone

  19. MC2

    24 septembre 2014 à 8 h 26 min

    Un journaliste a bien le droit d’avoir son avis perso. On peut ne pas etre d’accord avec lui, sans pour autant etre insultant dans le commentaire.
    Et par ailleurs, Bono et ses copains sont degoulinants de pretention (illegitime). Bah, ils ont bien les fans qu’ils meritent… Bonjour.

    • chris

      24 septembre 2014 à 11 h 10 min

      Une critique est avant tout une interprétation, un compte rendu mais surtout pas une opinion personnelle…!!! D’ailleurs j’ai beaucoup de mal à comprendre comment ont peu autorisé ce genre d’article dans un journal…
      Entièrement d’accord avec EB…. faites une appli pour supprimer ce genre d’articles…..

  20. Benlg

    24 septembre 2014 à 11 h 45 min

    Une seule phrase résume la qualité de l’article : “trois plombes en retard et sans rien comprendre de l’époque”… Consternant quand on sait qu’ils ont toujours eu une longueur d’avance, comme Apple d’aillleurs!

    • Michael

      30 septembre 2014 à 3 h 19 min

      En 1997, U2 avait en effet 10 ans d’avance globalement sur les autres artistes avec ce qu’ils ont fait comme scène pour le PopMart Tour. (et le but de Pop était de s’inspirer du courant électro mais pas de faire de l’électro, c’est pourquoi U2 n’en a pas totalement adopté les codes demeurant avant tout pop rock). En 2001, U2 sort un DVD où on peut choisir à tout instant l’angle de vue, dans le public, sur scène, vue qu’avait Bono, vue aérienne, etc. En 2009, U2 avait encore de l’avance et en aura pour longtemps, une fois de plus avec la scène conçue, la première étant une vraie scène 360 degrés en stade, cette immense arche au dessus du public.

      Quant à Apple, prétendre qu’ils ont du retard… c’est juste à mourir de rire tant cette société a su par 3 fois inventer de nouveaux produits, de nouveaux besoins pour les consommateurs.

  21. Michel

    25 septembre 2014 à 19 h 24 min

    Stromae aurait pondu une idée marketing comme celle-là, on aurait crié au génie. U2 se serait contenté de faire une tournée Best-Of (avec 1 ou 2 inédits pour la forme), tout le monde aurait applaudi des 2 mains ( il y en a bien d’autres qui le font). De tout temps, ils ont été critiqués plus que d’autres. Alors, c’est vrai, le côté “BONO WILL SAVE THE WORLD”, c’est parfois gonflant: mais qui se souvient (ou sait tout simplement)qu’il se rendait déjà dans des pays a problèmes au début des années 80 ???? Son engagement s’est développé en parallèle de sa popularité. Et s’il n’avait rien fait, on aurait dit “Ce con qui gagne des millions, il est pas capable de partager ou d’en faire profiter les autres”. Je ne lis pas une critique pour entendre d’office le même avis que moi, mais s’il vous plait, faite la part des choses entre l’opération marketing et le côté musical de l’objet. Car, à part entendre parler du partenariat avec Apple, j’ai pas vu beaucoup de réelles critiques musicales détaillées. Pour moi, il y a des trucs à jeter sur cet album, mais honnêtement, c’est pas le cas de tout l’album. U2 fait parler de lui avec cette sortie/ Zach fait parler de lui avec sa critique. Pour beaucoup,U2 tombera dans l’oubli, ils ne seront pas les seuls…La boucle est bouclée

    • Michael

      30 septembre 2014 à 3 h 02 min

      En effet, dès avant le succès planétaire de l’album War, Bono et sa femme Ali ont passé 6 mois au début des années 80 dans un orphelinat éthiopien dans le cadre d’une mission humanitaire. L’engagement humanitaire de Bono date donc du début.
      Quant à l’article qui prétend que tout le monde en a rien à foutre du dernier album de U2, bah 3 jours après sa sortie c’est 19 albums (albums studio, best of, lives) de U2 en France et 20 aux USA (pour ne citer que ces exemples) qui étaient alors dans le top 100 des téléchargements sur iTunes… Visiblement de nouvelles personnes ont été conquises par ce dernier album et au point d’aller acheter d’autres albums de U2.

  22. Melchiorre

    25 septembre 2014 à 22 h 31 min

    Le but de ce pamphlet est de faire réagir les fans du groupe !!!
    Je pense que c’est réussi !
    zacharie , tu es l’anti Michel Drucker !
    Mais est – ce vraiment nécessaire de vomir sur un album ou sur un groupe pour devenir une plume journalistique reconnue .
    L appréciation d’un album reste quelque chose de personnel , U2 n’a plus rien a prouver !!!!
    L’album POP , j’adore .

  23. Michael

    30 septembre 2014 à 2 h 51 min

    Vous dîtes que les gens en ont rien à cirer de U2, et que U2 est fou de faire écouter son dernier album à la terre entière… Votre analyse pue juste l’anti-U2 et est complètement fausse… La preuve: suite à la sortie gratuite de l’album, non seulement l’album est écouté par 77 millions de personnes en 15 jours, mais surtout 19 albums (albums studios, best of, compil live) de U2 se trouvaient 3 jours plus tard dans le top 100 des téléchargements sur iTunes en France ! Et 20 albums aux USA… Visiblement U2 a réussi une immense opération marketing et a réussi à toucher beaucoup de gens qui au lieu d’en avoir rien à foutre, au lieu de jeter l’album, se sont empressés d’aller découvrir la discographie de U2 ;-)

  24. Francois

    8 décembre 2014 à 11 h 43 min

    Bonjour,
    U2 n’a plus rien a prouver. Que l’on aime ou non, il est idiot de nier leur influence dans le monde musical. Le magazine américain Rolling Stone vous le démontrera mieux que moi.
    Pour toi, (toi parce que l’usage du vous impliquerait un respect, chose que je n’ai pas envers toi) par contre, au vu de ce torchon que tu nous as pondu – devrais-je m’en étonner, sur 2 articles parcourus, tu craches sur 2 groupes différents- je me dis que tu as encore énormément à prouver et, comme dit dans des commentaires précédents, tu devrais peut-être laisser la rubrique musicale du soir à quelqu’un de compétent..
    Enfin, pour prouver une des inepties de ce torchon, U2 ne s’adresse pas à un public ciblé de 35-45 ans. J’ai 19 ans et j’aime particulièrement ce groupe.
    A bon entendeur,
    “Ton silence est d’or et ta parole de plomb.”

  25. chroniques cartographiques

    17 janvier 2015 à 18 h 49 min

    Une carte des dates, lieux de concert et liens pour acheter une place sur l’article en lien (mon site web)
    Bonne soirée

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>