On a retrouvé Jimi Tenor !

Frontstage - Tenors

Il est loin le temps où le Finlandais arrivait sur scène monté sur un cheval blanc ou signait des tubes moites comme « Take me baby ». Mais sa muse le titille toujours, d’où ce trio à voir et à entendre ce samedi à Bruxelles.

Dans Tenors Of Kalma, le trio en question, Jimi est flanqué de Joonas Riippa (batterie) et de Kalle Kalima (guitares, électronique), un garçon avec lequel il fait de la musique depuis une dizaine d’années et qui a déjà (et notamment) prêté ses services à Jazzanova.

Appelons ça de l’électro jazz (« Moments later, it could be inspired by Sun Ra meeting Kraftwerk », signale obligeamment la bio), mais l’adjectif « inclassable » pourrait tout aussi bien coller à ces compos, tantôt instrumentales tantôt chantées (comme « Blinded », mélange d’électro poisseuse, de prog rock barré et de guitares à la Sonny Bono tendance « Bang bang »), des compos sur lesquelles souffle toujours une petite brise de liberté.

Un premier album, intitulé Electric willow, est annoncé sur le label Enja pour février 2015. Autant dire que le concert de ce samedi au Senghor est une primeur à bien des égards.

Didier Stiers

Samedi 20 décembre, Senghor, 20h30.

Et sinon, « Take me baby », c’était ça…

Didier Stiers

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>