La séparation des Guns n’ Roses? La faute à Michael Jackson!

1035x744-guns-1800-1402067457

On pensait que c’était l’ego surdimensionné d’Axl, sa mégalomanie, ses crises psychotiques et autres tendances dictatoriales qui avaient poussé Slash à claquer la porte des Guns n’Roses en 1996. Eh bien… Oui, forcément! Mais en partie seulement. Car il y a un autre responsable à cette triste histoire: un certain Michael Jackson.

Dans une interview donnée à Rolling Stone Brazil, l’ancien manager des Gunners, Doug Goldstein, raconte qu’Axl a été profondément offensé d’apprendre que Slash avait participé à un concert de gala aux côtés de Michael Jackson: “Je lui ai dit de ne pas le faire parce qu’Axl avait été molesté par son père quand il avait deux ans et qu’il croyait aux charges portées contre Michael Jackson (…) Alors je lui ai demandé: ‘Combien ils te paient?’… Et il me dit: ‘Juste une télé grand écran’. Quand Axl a appris que Slash allait jouer avec Michael Jackson pour une télé grand écran, il était effondré. Il pensait que Slash le soutiendrait et serait contre tous les abus. Du point de vue d’Axl, c’était le seul problème. Il pouvait ignorer les drogues et l’alcool, mais pas les abus sur des enfants“.

Goldstein ajoute que si les Guns n’ Roses devaient se reformer un jour (comprendre, les Guns n’Roses, pas le Axl Rose band de ces dernières années), la première chose à faire serait que Slash s’excuse d’avoir joué ce concert avec El Jacko. Si seulement…

DZ

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

8 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>