Marilyn Manson au Graspop : tout est pardonné

20150618GMM-6

C’est toujours avec une certaine appréhension que les fans vont découvrir pour la première fois les artistes qu’ils admirent sur scène, surtout si cette admiration date de quelques années pour remonter, avouons-le d’entrée de jeu, à la fin de l’adolescence.

Il y a la peur d’être déçus et, mieux encore, la peur d’être déçus et de malgré tout aimer ça.

C’est pourtant ce qui est arrivé ce vendredi soir sur le coup de minuit au Graspop. L’une des scènes principales accueillait Marilyn Manson, un artiste important tant il est associé à mes premiers amours ratés, à mes questionnements existentiels sur la drogue et à la découverte de ma conscience politique dans ses critiques acerbes d’une Amérique puritaine et des normes qui étouffent. Je suis justement en train de me dire que “Ça ne me rajeunit pas” quand l’Américain entonne Rape Me de Nirvana et encourage ma plongée nostalgique.

Alors oui. Il y a le trip égocentrique un peu limite, la balance des sons qui foire, le public qui se rêve déjà dans son sac de couchage pour échapper peut-être au froid et à la pluie et me force à penser que “La jeunesse, ce n’est plus ce que c’était, de mon jeune temps, etc“, les changements de costumes et de micros kitschissimes, le côté subversif qui se fait attendre et qui ne viendra finalement pas, et ce malgré une reprise de Mr Self Destruct des Nine Inch Nails.

Il y a surtout le petit frisson qui parcourt l’échine quand le public entonne Sweet Dreams. L’envie d’hurler avec lui presque sans raison apparente “Take your hatred out of me” sur le refrain de Tourniquet. Et les larmes aux yeux quand les souvenirs affluent sur les premières notes de sa version de Personal Jesus.

J’ai dès lors envie de pardonner les fautes du concert comme j’ai envie de me retourner sur l’adolescente que j’étais pour lui dire que le compte est bon: elle aussi est pardonnée.

Camille Wernaers
Photo: Mathieu Golinvaux

Le 18 novembre à l’Ancienne Belgique (sold out).


commenter par facebook

3 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>