Lady Melody Sings the Blues au Cirque royal

GetContentCAF9P50K

Melody Gardot a rempli le Cirque royal, lundi, quelques semaines avant de nous revenir au festival Esperanzah! La sensuelle chanteuse américaine a livré un concert très blues, électrique et délicat.

La première bonne surprise, lundi au Cirque royal, fut la présence, en première partie, de Kris Dane qui, seul à la guitare, nous a fait voyager dans les plaines américaines. Une entrée de choix avant l’arrivée sur scène, sans canne, de la belle Melody, chapeau et lunettes noires qu’elle ne quittera pas. Elle est heureuse de cette évolution et le dit toute fière: “sans canne ni chaise comme une petite vieille”, même si au bout d’une heure elle ressent encore des douleurs. Mais Melody est comme ça, c’est une battante doublée d’une vraie musicienne évoluant sans cesse. Après un premier album jazz et un second plus latin, la voici avec Currency of Man, un disque aux teintes très blues. Son band est à l’avenant, avec sept musiciens dont une section de cuivres pour l’accent soul. Melody joue pour la première fois de la guitare électrique et c’est un début très funky qu’elle nous offre avant de rendre hommage à Charlie Mingus, Ornette Coleman et Charlie Haden (ce dernier qu’elle considérait comme son mentor) au travers de “March For Mingus” jouée au piano.

Melody est enjouée, aime parler français et chanter l’amour (“Love is easy” et “Baby I’m a fool”). Très distinguée, elle n’est que sensualité, invitant le public à la rejoindre dans ses déhanchements savoureux. Avec la voix qu’elle a, Melody peut tout chanter, sur tous les rythmes même si c’est la teinte blues qui cette fois illumine celle qui a réussi sans difficultés à charmer un public aux anges. Le monde devient fou – en particulier à Charleston – elle ne le comprend plus. Alors qu’il est si beau. Autant profiter du jour présent car on ne sait pas de quoi demain sera fait. Cette philosophie de vie qu’elle a fait sienne, Melody la partage avec nous de fort belle façon, entre douceur et dynamisme. Un bel ange nous a visités et cela fait du bien.

THIERRY COLJON
PHOTO HATIM KAGHAT.
Melody Gardot sera au festival Esperanzah! de Floreffe le 1er août et au Forum de Liège le 5 novembre.


commenter par facebook

1 commentaire

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>