Un Wu-Tang Clan décevant à Couleur Café

wu-tang-clan-auction-once-upon-a-time-in-shaolin

Une première journée sous un soleil de plomb où les musiques urbaines ont attiré la foule. 23.000 personnes ont rejoint Tour & Taxis ce vendredi.

Après L’or du commun et Bigflo & Oli, la clique du Wu-Tang Clan n’a pas pesé lourd avec un concert assez décevant

Ambiance forcément estivale depuis 17 heures sur le site de Tour et Taxis où l’envie première est de passer du temps. 23.000 personnes, c’est, en temps de crise, une bonne nouvelle. A l’image des sourires (énormément) sur le site. Des sourires déclenchés par le plaisir de se retrouver et par le son (aussi) de ce qui a construit l’identité musicale du festival. Du hip-hop donc à 22 heures avec des Américains (une des formations les plus emblématiques du genre) qui ont déçu. Seuls étaient présents du Wu original GZA, Inspectah Deck et Ghostface Killah. Pour les fans, c’est une arnaque mais quoi s’attendre d’autre de la part d’un groupe qui a enregistré un nouvel album en s’évitant dans le studio.

Bizarrement, après une dizaine de minutes sales et coupantes, le Wu s’est assez ramolli. Bien sûr, le public est dedans, en tout cas dans les premiers rangs mais on se pince quand même de se gondoler à l’écoute du “Come Together” des Beatles où ça frise l’imposture. Par contre, Dub Inc, qui va succéder dans une heure, va rassasier les plus affamés et fédérer beaucoup plus que les guignols qu’on vient de voir.

PHILIPPE MANCHE

BELGIUM BRUSSELS FESTIVAL COULEUR CAFE FIRST DAY

BELGIUM BRUSSELS FESTIVAL COULEUR CAFE FIRST DAY

Lire aussi > Ne parlez plus de “World Music” (édition abonnés)


commenter par facebook

8 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>