Donnez-moi un Dø  !

LIEGE. AUX ARDENTES. THE DO EN CONCERT.   Photo Michel Tonneau

Un des rares groupes pop-rock parmi la légion hip-hop, The Dø a dû faire face à une sono défaillante et la semi-indifférence du public. Pourtant le duo franco-finlandais a réussi à gagner la partie sur la longueur.

Il faut dire que ces Ardentes étaient aussi une séance de rattrapage suite à l’annulation des Nuits Bota pour cause de Grand Journal à Cannes deux jours plus tard (ou de maladie, c’est selon…). Quoi qu’il en soit, le groupe a donné une prestation solide sans être renversante. Mais vu les circonstances, c’est déjà pas mal.

L’air de rien, The Dø a peut-être à la tête d’une mouvance groupes-français-qui-font-du-rock-à-l’anglo-saxonne-de-façon-décomplexée qui peut être fort bénéfique à la France, à l’Europe, que dis-je, à l’Empire ! Et puis, en cas de pépin, le groupe peut compter sur la présence tout de même assez magnétique de sa chanteuse Olivia Merilahti.

Bon ben voilà. Un bon concert d’un bon groupe. C’est déjà pas mal. Mais manque tout de même ce p’tit kek’chose pour nous faire vraiment frétiller.

DIDIER ZACHARIE
Photo MICHELT ONNEAU

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

1 commentaire

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>