Des manifestants #BlackLivesMatter entonnent du Kendrick Lamar devant la police

Lamar-1-620x400

A Cleveland, lors d’une altercation avec la police suite à l’arrestation d’un jeune noir de quatorze ans trouvé en état d’ébriété dans le bus, des manifestants du mouvement #BlackLivesMatter se sont appropriés le titre de Kendrick Lamar, “Alright”, qu’ils ont entonné et repris en choeur devant les forces de l’ordre. Vidéo.

“Alright” et sa vidéo-choc ont pour sujet les violences policières contre la communauté afro-américaine (“We hate the po-po, wanna kill us dead in the streets for sho’”) tout en concluant sur une note positive: “We gonna be alright”. C’est ce refrain que la foule a entonné comme un cri de ralliement.

Durant les émeutes à Baltimore il y a quelques mois, un manifestant dansait sur du Michael Jackson. Preuve que les pop stars peuvent encore avoir un impact sur la société.

DZ

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

5 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>