Daho Summer Festival

Photo Pablo Garrigos

Etienne Daho, vendredi sur la place des Palais bondée, a clôturé au BSF une soirée de rêve.

Il faut peu de choses pour être heureux. Mais il en faut un peu plus pour qu’une soirée festivalière soit réussie. Il y a d’abord la météo. Celle de vendredi soir était parfaite. Du soleil, une légère brise, pas trop chaud, pas trop froid. Idyllique! Et puis il y a l’affiche.

On commence en douceur avec la pop très mélodique des Montois de Lemon Straw. On se laisse ensuite bercer par la tendre jeunesse d’Alice On The Roof et de son tube “Easy Come, Easy Go” repris deux fois pour être sûr qu’on ait bien compris. Et puis, il y a la déflagration Girls In Hawaii. “Après le toit de l’Everest pour atteindre les étoiles de Daho, je suis comme Alice à Hawaii” nous tweete un ami envolé au pays des merveilles.

La dernière de la longue tournée se devait d’être forte, puissante, définitive. Elle le fut à bien des égards. Merci Messieurs pour tant de bonheur et de magie. Ce fut un réel plaisir! Seule petite déception d’Antoine: son nouvel ami le roi Philippe, qui l’avait convaincu d’être un fan lors de son passage à l’AB, n’était pas là, dans son bureau joliment illuminé. Encore en vacances sans doute!

Et puis, bien sûr, il y a Etienne. Le grand Daho bien décidé, en formule festival d’été, à faire plaisir à tous ses fans biberonnés aux années 80. Toujours entouré de son méchant groupe bien rock et dance, aux sonorités actuelles d’une puissance folle, le roi de la pop française a enclenché le turbo sur la touche juke-box en nous balançant des “Week-end à Rome”, “Le grand sommeil”, “Duel au soleil” (rien que ces trois-là nous auraient suffi que diable!), “Epaule tattoo”, “Tombé pour la France”, et toutes ces autres perles qui n’ont pas pris une ride.

Déjà en salle l’an dernier, c’était puissant mais là, les pavés en ont tremblé de plaisir. Le son, on peut le rappeler, était excellent. On en ferait bien un lieu de concert permanent. Tiens, et si on déplaçait là le fameux piétonnier maudit? En voilà une idée qu’elle est bonne, non!

THIERRY COLJON


commenter par facebook

11 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>