Peter Buck explique pourquoi R.E.M. a splitté

REM-in-2011-006

Dans un entretien à Rolling Stone, le guitariste à la mandoline est revenu sur la séparation du groupe en 2011.

En 2008, R.E.M. travaillait sur ce qui allait devenir son dernier album, Collapse Into Now (sorti trois ans plus tard). Les trois membres (Buck, Michael Stipe et Mike Mills, le batteur Bill Berry ayant quitté le groupe en 1997) se sont “retrouvés et Michael a dit: ‘Je pense que vous allez comprendre, mais j’ai besoin de m’éloigner de tout cela pendant un long moment’. J’ai alors dit: ‘Pourquoi pas pour toujours?’. Michael a regardé Mike et Mike a dit: ‘ça me paraît une bonne idée’. C’est comme ça que ça a été décidé”.

Il ajoute: “On sentait qu’on faisait un bon dernier album. Je suis très fier des deux derniers disques qu’on a sortis – Accelerate (sorti en 2008) est dans mon top 5. Mais on était arrivé à un point où on voulait chacun faire notre truc de notre côté. Et on ne voulait pas continuer à jouer des chansons de 20 ans d’âge”.

Il parle aussi de certains albums du groupe comme d’un fardeau: “Une fois que Pro-Tools a été inventé, ça n’a plus été un plaisir. On a fait quelques disques où je me disais: ‘Je ne sais même pas si c’est un album, ce sont juste des sons collés l’un sur l’autre’”.

Il termine en disant: “J’aime le fait qu’on se soit séparés sans grande scène et sans rancoeur. Techniquement, le groupe s’est séparé. Mais en réalité, on ne l’est pas. On a juste cessé de faire des albums et des concerts”.

DZ

Lire aussi > R.E.M. en huit épisodes

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>