« Du F dans le Texte » : ce sera Insecte !

Insecte

La finale du concours initié par le Conseil de la Musique avait lieu samedi au Botanique. Il n’y en a quasi eu que pour la pop en français.

Avez-vous déjà vu un homme à tête de cheval souffler dans un saxophone ? Honnêtement, moi non plus ! C’est pourtant ce qu’il y avait à zyeuter et à entendre samedi sur la scène de la Rotonde au Bota. Notamment, bien sûr : Josy & The Pony, le groupe incluant l’être étrange susmentionné, n’était qu’un des quatre finalistes du concours Du F Dans Le Texte.

Ils étaient près de 150 à s’être inscrits dans les temps à cette nouvelle édition du concours. Douze groupes et artistes ont été sélectionnés par un jury impartial pour participer aux demi-finales de février dernier. Après quoi quatre de ces demi-finalistes, choisis par des jurés toujours aussi impartiaux, se sont disputé le titre ce samedi. Un titre, entre parenthèses, décerné au fil des années précédentes à Faon Faon, Casssandre, Le Colisée, Veence Hanao ou encore Mochélan.

A l’entame de la nuit, au bout du compte et de votes animés par une impartialité sans faille (à souligner), c’est Insecte qui repart avec le Grand Prix offert par le Conseil de la Musique. Soit 6.000 euros comprenant une aide à la structuration professionnelle (accès gratuit au stage de self management et aux journées d’informations Musiscope), une aide à la production d’un EP, une résidence de 5 jours à la Maison des Musiques et un concert lors de la saison 2016-2017. Également dans ce package (à quand la voiture décapotable ?) : une résidence accompagnée au Studio des Variétés.

Frontstage - Insecte

Insecte ? Cinq Parisiens installés à Bruxelles et pas pour des raisons fiscales. Ces jeunes gens aiment manifestement la pop psychédélique, quelque part, pour vous donner une petite idée, entre Phoenix et Steely Dan avec une voix rappelant un peu celle de Laurent Voulzy. Parfait pour chanter tout l’été, comme dirait un type affable.

Le deuxième prix, 1.500€ offerts par le Ministre Président de la Région de Bruxelles-Capitale, est allé au duo bruxellois Rive. Elle chante, joue de la guitare et des claviers, lui se charge des percus aussi variées que foisonnantes, et tout deux enregistrent leur dream pop sous la houlette de Remy Lebbos (Vismets).

Divers prix ont également été attribués par les « institutions » représentées dans le jury. Entre autres choses, des scènes, au cours des saisons 2016 et 2017. Le rappeur Crescendo et son portrait de la génération « Flambeurs » se retrouveront ainsi à l’affiche des Francofolies et du Welcome Spring Festival de Louvain-la-Neuve.

Frontstage - Josy

Quant à Josy et ses Pony, qui sont au rock wallon ce que le tarpan est au cheval, mais en plus rigolo, avec de l’impertinence, des accents surf et un martinet, ils henniront un de ces quatre sur les planches de l’Eden et sur celles du festival FrancoFaune.

Prochaine édition du concours en 2017.

Didier Stiers

Détails et palmarès complet : www.conseildelamusique.be

 

Didier Stiers

commenter par facebook

1 commentaire

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>