Alan Vega, mort d’un Suicide

alanvega-web

Le chanteur du groupe proto-punk new yorkais Suicide Alan Vega est mort dans son sommeil à l’âge de 78 ans.

C’est Henri Rollins qui a annoncé la nouvelle sur son site internet, avec l’accord de la famille du défunt.

Né Boruch Alan Bermowitz à Brooklyn le 23 juin 1938, Alan Vega avait fondé Suicide avec Martin Rev après avoir assisté à un concert des Stooges à New York en 1969. Annonçant la vague punk – le mot fut pour la première fois utilisé pour décrire leur musique sur une affiche annonçant un de leurs concerts en 1970 -, Suicide s’en démarquait pourtant en n’utilisant que des synthétiseurs. Ce qui leur vaudra notamment une chaotique première partie d’Elvis Costello à l’Ancienne Belgique, en 1978, leur attitude et leur son suscitant la colère des fans d’Elvis jusqu’à ce que les chaises volent et qu’un début d’émeute ne commence. Ce concert sera immortalisé sur l’EP live 23 minutes over Brussels.

Provocateurs jusque dans leur patronyme, bousculant les puristes rock, Suicide a été à la fin des années 70, notamment grâce à son premier album éponyme, un des groupes les plus influents de la scène punk new yorkaise dite no wave. Des groupes comme Swans, Sonic Youth, Joy Division, Front 242 chez nous ou Nine Inch Nails leur doivent beaucoup.

Suicide a seulement sorti cinq albums en quarante ans de carrière. Alan Vega était plus prolifique en solo. Tout récemment, il participait à l’album de Christophe Les vestiges du Chaos en chantant le titre “Tangerine”.

DZ

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

5 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>