Pour retourner au Plan K

Frontstage - Plan K - 1

La mythique salle bruxelloise et les artistes non moins mythiques qui y ont été programmés, à commencer par Joy Division, vont faire l’objet d’un précieux ouvrage, financé via un crowdfunding.

Allez hop, un peu de pub, ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur un projet qui le vaut bien ! Au Plan K – Joy Division & Post-Punk at La Raffinerie du Plan K est un témoignage photographique signé Philippe Carly. Un ancien de Moustique et du magazine En Attendant à la fin des années 70, pour qui la photo est au départ un hobby qu’il pratique sérieusement puis qui deviendra son métier. Il en fera aussi pour Pias, notamment.

Frontstage - Plan K - 2

Le Plan K ? L’ancienne Raffinerie Graeffe (oui, la cassonade), son look industriel, ses briques et ses colonnes, rue de Manchester à Molenbeek, aujourd’hui rebaptisée La Raffinerie et qui héberge l’antenne bruxelloise de Charleroi-Danses.

Dans la note d’intention du présent bouquin, l’auteur explique : « Le Plan K, parce que c’était là que bouillonnaient la musique et la culture underground à la fin des années 70 à Bruxelles. C’est là aussi, forcément, que Joy Division a donné, en octobre 79 et janvier 80, deux concerts inoubliables. J’en garde des photos qui ont marqué ma carrière et fait le tour du monde, en écho au destin tragique d’un homme habité. »

Carly ajoute : « La mort brutale d’Annik Honoré (ndlr : juillet 2014), l’âme des concerts du Plan K, m’a poussé à partager ces images et bien d’autres, avec les souvenirs de musiciens, d‘artistes et de témoins qui ont vécu là-bas des moments d’éternité dont les vibrations de basse résonnent toujours aujourd’hui. Notamment dans ce livre… »

Bref, Au Plan K devrait être un beau livre, comme on dit. A plusieurs titres. Les 276 pages rassemblent des photos prises entre 1979 et 2009, captant des moments et des attitudes, entre autres de Cocteau Twins, The Durutti Column, Alan Vega, The Mission, Echo & The Bunnymen, Cabaret Voltaire, Einsturzende Neubauten, Blancmange, Shriekback, Trisomie 21, Joy Division bien sûr et ce saisissant regard de Ian Curtis… Elles seront accompagnées de textes d’habitués des lieux, musiciens, artistes, collaborateurs, journalistes, parmi lesquels Jean-Luc De Meyer (Front 242), Peter Hook (New Order & Joy Division), Jean-Marc Lederman (The Weathermen), Stephan Barbery (Digital Dance), Michel Sordinia (The Names), Etienne Vernaeve (Isolation Ward)…

Frontstage - Plan K - 3

Et puis, surtout, Philippe Carly donnera là un aperçu, plus même, d’une certaine « contre-culture » dont l’équivalent d’aujourd’hui ne se découvre (parfois) qu’à condition de gratter bien fort. « La contre-culture actuelle, nous dit-il le temps d’une micro-interview, ne se retrouve plus que dans des « petites » salles, genre le Magasin 4 à Bruxelles, l’Entrepôt à Arlon et quelques petites salles actives. Mais on reste dans un genre « rock » au sens large. Il n’y a plus, me semble-t-il, cette volonté de brasser les genres, de tout expérimenter. Je dirais que maintenant, tout est plus « convenu », et il y a moins de surprises puisqu’on peut avant de se déplacer se renseigner, écouter, voir à l’avance sur le web… »

Ah, dernier détail : l’ouvrage est prêt à 95%. Le financement, s’il est achevé (23% pour l’heure, il reste 35 jours), permettra donc de lancer immédiatement la production. La Saint-Nicolas approche, les fêtes aussi, enfin voilà, on dit ça, on ne dit rien…

Didier Stiers

Infos : sur les pages > Facebook et > Ulule du projet

 

Didier Stiers

commenter par facebook

3 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>