Stromae devient réalisateur pour Yael Naim

IMG_4269

Que fait Stromae depuis un an ? Un peu de tout. Même s’il a dit, lors de sa dernière conférence de presse, à Kigali, qu’il n’allait pas vivre sans composer des chansons, quitte à le faire discrètement, pour d’autres, Paul Van Haver profite de son long break consécutif à deux ans de tournée pour diversifier ses activités. On l’a d’abord vu, ce printemps, présenter aux côtés de son épouse styliste Coralie Barbier la troisième capsule de sa ligne de vêtements Mosaert, du nom de sa société de production. Il a beaucoup voyagé ensuite et on a pu le voir aux spectacles de Jain, Céline Dion ou de son ami Gad Elmaleh (qui était à l’after de son concert au Madison Square Garden).

Aujourd’hui, c’est en tant que réalisateur de clip qu’on le retrouve. La chanteuse franco-israélienne Yael Naim a lu un jour, dans une interview de Stromae, que la dernière chanson à l’avoir fait pleurer était la chanson « Coward », issue de son dernier album Older. Elle l’a donc appelé pour lui proposer de faire ses débuts en tant que réalisateur, aux côtés de son frère Luc Junior Tam (le directeur artistique de Paul) et du réalisateur Martin Scali. Le clip de « Coward » (lâche) raconte l’histoire d’une super-héroïne retirée dans une maison de repos qui se souvient de ses belles années mais refuse de voir la cruelle réalité de l’âge en face et se bat contre les changements physiques qui l’affectent.
« Choisir une super-héroïne comme personnage principal nous a permis de jouer sur l’antithèse de la lâcheté », a raconté Yael Naim. « Le clip pose la question du sentiment de lâcheté illustré par le refus de cette femme d’accepter sa propre réalité, se forçant à commencer une nouvelle étape de sa vie. Cela pose aussi la question de la fine ligne qui sépare le courage de la lâcheté. Dans quelle mesure sa décision implacable peut-elle être vue comme du courage ou simplement la peur de l’avenir ? »
Pour Stromae, c’est aussi l’occasion d’aborder, une fois de plus, la question de la mort que doit affronter cette dame âgée qui se bat pour y faire face. Les images sont léchées, avec de nombreux gros plans sur le visage de son héroïne. La chanson « Coward », du coup, ressort sous forme d’un EP 4-titres, avec des remixes de Rone, Brad Mehldau et Metropole Orkest. THIERRY COLJON


commenter par facebook

5 commentaires

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>