Bruxelles arrive… à Dour !

Frontstage - RoméoElvis

L’affiche du festival se révèle peu à peu… Les organisateurs viennent de lâcher de nouveaux noms, dont ceux des artistes appelés à compléter le line-up belge. Parmi eux, quelques rappeurs bien connus de nos services, à qui les clés de la Last Arena ont été confiées ! Carrément !

Le 13 juillet, Roméo Elvis & Le Motel de même que Caballero & JeanJass seront les curateurs d’un show annoncé comme unique, show au cours duquel ils seront rejoints par une belle brochette d’invités. La chose s’intitulera, comme il se doit… Bruxelles Arrive !

La présence du hip hop à Dour remonte à la création du festival ou presque. « Je pense que nous étions un des premiers grands festivals européens à en proposer, rappelle Mathieu Fonsny, l’un des programmateurs. Déjà au début des années 90, avec De La Soul… Par conséquent, on a aussi toujours suivi ce qui se faisait chez nous. »

Frontstage - CaballeroJeanJass

Et chez nous aujourd’hui, on vit un nouvel engouement pour le rap belge : « Avec La Smala il y a quelques années, et puis les descendants que sont Caballero, JeanJass, Roméo, L’Or Du Commun… On les a très vite poussés : La Smala a pu monter rapidement sur la grande scène, Roméo a joué deux fois l’année dernière… En parlant avec JeanJass, Roméo, l’idée est née d’en faire des curateurs, de rassembler autour d’eux un maximum de gens, des Wallons, des Flamands ou même des étrangers, mais qui font partie de cette jeune génération de mc’s et de rappeurs actuels. »

L’intitulé Bruxelles Arrive s’est imposé de lui-même : après tout, ce « banger » de Roméo Elvis (featuring Caballero) pourrait très bien être l’hymne de cette génération. Précision mais de taille : il s’agira d’une vraie création, pas d’un concert dont les têtes d’affiche invitent quelques guests. « Ils iront en résidence, précise Mathieu Fonsny. Eux ont déjà sollicité des gens (ndlr : La Smala, L’Or du Commun…), mais de cette effervescence, ils espèrent aussi susciter un engouement extérieur. »

Les clés de la Last Arena et de la grosse fiesta (90 minutes) sont donc en de bonnes mains : « Ça va être un gros bordel organisé ! » Un peu comme ce Niveau 4 qu’on a pu voir à Couleur Café l’an dernier ? « Un peu. Le fond, le propos est le même, mais pas la forme. On met à l’honneur cette nouvelle scène belge, sauf que cette fois, ce n’est plus du fait d’un acteur externe. » Quitte à être, en tant qu’organisateurs, totalement surpris ? « Nous avons zéro droit de veto ! L’idée est vraiment qu’ils puissent monter leur propre projet et qu’ils aillent au fond des choses s’ils le souhaitent. Ce sont des enfants de Dour comme nous… Et si on veut avoir des acteurs du milieu, ce n’est justement pas pour garder le contrôle. Mais pour être surpris ! » Wait and see donc.

La partie belge de l’affiche 2017 du festival est désormais complète. En font désormais également partie : Millionaire, tout juste revenu aux affaires sous la houlette du génial Tim Vanhamel, Robbing Millions et Nicolas Michaux, Wuman, Glass Museum, Mountain Bike, Uman, Atomic Spliff, Témé Tan, It It Anita, Le Prince Harry, Endz, Pale Grey et Animal Youth.

La 29ème édition du festival aura lieu du 12 au 16 juillet. Infos, affiche, etc : www.dourfestival.eu.

Didier Stiers

 

 

 

Didier Stiers

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>