France: les artistes se réveillent pour faire barrage au FN

concert-la-republique-replique-fb66bf907a734a6a82c48ce957b1a2cb

Ce jeudi à 18h30, plusieurs concerts auront lieu place de la République à Paris avec pour mot d’ordre: “Face à la haine, face à Le Pen: la République réplique!”

La mobilisation des artistes français face à la présence du Front national au deuxième tour de la présidentielle se sera fait attendre, mais à quelques jours du scrutin, elle est enfin là.

Après les tweets rageurs de Mathieu Kassovitz, Gilles Lellouche et Benjamin Biolay devant la décision de Nicolas Dupont-Aignan de rallier Marine Le Pen et la chanson “ni-ni” de Damien Saez, plusieurs initiatives collectives ont appelé à faire barrage au FN.

Côté cinéma, l’ARP, la société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs, publiait une lettre très explicitement intitulée « Ni brun ni blanc, Macron »:

« Nous, cinéastes de l’ARP, mettons notre engagement quotidien au service d’une politique culturelle éclairée, tolérante et ambitieuse. Pour nous, la diversité, dans son sens le plus large, est la plus belle des richesses : les regards et cultures d’ici et d’ailleurs doivent continuer à irriguer notre patrimoine. Nous ne permettrons jamais que la liberté d’expression – clé de voûte de la démocratie – soit remise en question. Disons-le clairement, le Front national incarne une menace pour cette liberté. Nous nous opposerons à toute culture “patriotique” qui serait prisonnière d’une idéologie. »

Le texte est signé par le conseil d’administration de l’ARP, composé de Claude Lelouch, Julie Bertuccelli, Michel Hazanavicius, Dante Desarthe, Eric Lartigau, Radu Mihaileanu, ou encore Patrick Braoudé, Costa Gavras, Pierre Jolivet, Cédric Klapisch, Thomas Langmann, Olivier Nakache et Eric Toledano.

la-republique-replique-320x477

Et du côté des musiciens? Rendez-vous est pris ce jeudi à 18h00 pour plusieurs concerts gratuits Place de la République sous la bannière: “Face à la haine, face à Le Pen: la République réplique!” Seront présents les Naive New Beaters, les Wampas, le chanteur britannique Peter Doherty, Flavia Coelho, HK et les Saltimbanks, Féfé, Tété, Camille Bazbaz ou encore Mokobé. L’appel a été lancé par une trentaine d’organisations.

Selon le communiqué: “Le 23 avril 2017, Marine Le Pen, candidate du Front National accède au second tour avec 22 % des voix. En 2002, les citoyens français avaient su se mobiliser pour empêcher l’arrivée au pouvoir du FN. Alors que trop de jeunes se sont une nouvelle fois abstenus ou tournés vers Marine Le Pen, nos organisations réaffirment leur attachement aux valeurs républicaines et à faire barrage à l’extrême-droite. Le monde antiraciste, la jeunesse et les étudiants refusant de se résoudre à un avenir basé sur le repli sur soi, s’engage et invite le monde culturel, artistique et intellectuel à se mobiliser contre l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir. Nous appelons à la constitution du front républicain et c’est pourquoi nous appelons à voter pour le candidat républicain Emmanuel Macron et à faire barrage dans les urnes au Front National au second tour de l’élection présidentielle”.

DZ

http://www.larepubliquereplique.fr/

Lire aussi > La musique française n’emmerde plus le Front national

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

2 commentaires

  1. Pingback: Au moins 2.000 personnes à un concert contre le FN à Paris - Mes Actus

  2. Pingback: France: les artistes se réveillent pour faire barrage au FN - Mes Actus

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>