BSF: Wuman et Calypso, une histoire de femmes

PHOTO SYLVAIN PIRAUX.

Wuman, quatre Tournaisiens chantant les femmes, ont ouvert pour Rose, la Calypso Queen, mardi à la Madeleine.

Mardi, dernier soir indoor du BSF qui, entre Magic Mirrors et Madeleine, joue à cache-cache avec la pluie. Avec une certaine réussite jusqu’ici. Au Magic Mirrors, la soirée a commencé à 19 heures avec le duo français Part-time Friends. Florent Biolchini et Pauline Lopez nous ont livré une jolie version du contenu de leur très bel album, Fingers Crossed paru cette année. Leurs voix entremêlées forment de belles harmonies sur des rythmes électro secouant un peu cette mélancolie pop-folk propre aux grands espaces qui les inspirent. On a dû partir avant la fin mais on ne peut que recommander leur concert au Bota le 8 février 2018.

On est descendu à la Madeleine en traversant les différentes effluves gastronomiques d’un site déjà bien en place pour retrouver Wuman, ces quatre Tournaisiens dorénavant basés à Bruxelles qui rendent, par leur nom et en chansons, de permanents hommages aux femmes. Ils nous parlent de Sarah la psychopathe qui assassine son petit ami, d’Emilie la danseuse, de Julia (Minkin), la chanteuse américaine croisée à Dour à qui ils ont osé demandé un featuring pour “Julia”. Ils chantent Alice, 8 ans, qui joue à cache-cache, etc. Le tout sur un mode qui nous rappelle un peu Vampire Weekend mais façon jazz-rock tendance néoprogressive. Une belle musicalité et des ambiances fortes à suivre de très près et à découvrir séance tenante en ouverture de la prochaine Nuit du Soir, le 21 septembre prochain au Botanique.

Place ensuite à la reine de Trinidad & Tobago, dame Calypso Rose, 77 printemps au compteur. Diva ou coquette? Toujours est-il que les photographes professionnels sont interdits… alors que le public s’en donne à coeur-joie à filmer et photographier durant tout le concert. Allez comprendre! Mais il en faut plus pour gâcher notre plaisir: ce petit bout de femme est drôle à mourir avec sa bouille toute chiffonnée et sa danse du bassin, avant et arrière.

Manu Chao a popularisé chez nous cette grande dame carnavalesque sur un dernier album bien construit. Il en va de même sur scène avec un groupe de huit musiciens et danseuses, dont deux cuivres. Musique à danser, oui mais aussi chansons de combats dans l’esprit de Miss Rose qui, entre chaque chanson, transforme la scène en tribune pour défendre le sort des femmes. Que ce soit en parlant de son ancêtre esclave, de domestiques ou de toutes celles que les hommes ne peuvent jamais molester. Et n’oubliez pas mesdemoiselles qu’on n’épouse pas un homme pour son argent mais par amour! Sacrée Calypso, va!

THIERRY COLJON
PHOTO SYLVAIN PIRAUX.

Part-time Friends sera le 8 février 2018 au Botanique.
Wuman sera le 21 septembre à la Nuit du Soir, au Botanique.
Infos: www.botanique.be


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>