Holger Czukay est décédé

Frontstage - Holger

Après son batteur, Jaki Liebezeit, disparu en janvier dernier, c’est son (ex) bassiste et co-fondateur que Can perd aujourd’hui…

D’après le quotidien Kölner Stadt-Anzeiger, le musicien a été retrouvé ce mardi dans sa maison de Weilerswist près de Cologne par un voisin, alerté par des ouvriers inquiets de ne plus l’avoir vu depuis un moment. Les raisons de son décès sont encore inconnues.

Holger Czukay, Holger Schüring de son vrai nom, voit le jour à Gdansk, alors Danzig, le 24 mars 1938. Sa bio mentionne qu’en 1946, il met le feu à une caserne russe et prend la poudre d’escampette en direction de la partie de l’Allemagne occupée par les Américains…

Ancien élève de Stockhausen, et un temps prof de musique lui-même, il participe à la fondation de Can – et donc du krautrock – en 1968.

A partir de 77, Czukay abandonne son instrument pour prendre en charge le travail sur les bandes, en pionnier du sampling, et les effets sonores caractéristiques de la formation allemande. Il la quitte ensuite et mène à partir de là une carrière en solo riche d’une dizaine d’albums, s’investissant au passage dans de nombreuses collaborations, notamment avec Brian Eno, The Edge, Peter Gabriel, Jah Wobble, David Sylvian et même Eurythmics.

Ursula, sa femme, était décédée fin juillet.

C’est au printemps prochain que devrait paraître All Gates Open, la première biographie autorisée de Can…

Didier Stiers

 

Didier Stiers

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>