#LesArdentes18 : Ce match qui change tout

Frontstage - Foot2

Jour 2, jour heureux en bord de Meuse…

Ce vendredi aux Ardentes, toutes les scènes proposent… du foot ! Pour certains artistes, l’horaire a même été réaménagé. Et il n’y en a pas que pour les Diables Rouges : le match France – Uruguay est lui aussi diffusé. Pas étonnant du coup d’entendre l’une ou l’autre « Marseillaise » quand on approche de la Wallifornia Beach. Ou de croiser du bleu-blanc-rouge quand on file écouter Blu Samu et ses copains de LaBrique… Aaah, Blu Samu, mélange de charme et d’énergie, rigolote, crooneuse et rappeuse qui n’a pas besoin de plus qu’un micro et Fatoosan au son pour emballer !

Frontstage - Blu Samu

Elles ont du mérite, les sœurs d’Ibeyi ! Etre programmées au Parc juste avant le match des Belges qui passera là sur les grands écrans, c’est pour le moins courageux. Et elles y vont, Naomi et Lisa. Devant des supporters aux couleurs que l’on devine, s’agglutinant tout doucement au fil de leur concert. Elles y vont, quitte à en rajouter une couche. Dans le genre ondulation de bassin suggestive. Ou en essayant une ultime fois de motiver tout le monde, faisant répéter (extrait de leur deuxième album sorti l’an dernier) « Deathless », jusqu’à plus soif… Et finalement, ce sera le parfait raccord avec la suite, qu’on connaît.

Frontstage - Foot

Conséquence de ce 1-2 d’anthologie : une nuit encore plus festive, lancée sous les confettis, par 25.000 personnes qui ont véritablement explosé au coup de sifflet final. Des « Waar is da feestje » incessants, des gens qui se sautent dans les bras, et puis la bière qui va avec. C’est dans ce genre de joyeux foutoir – l’Observatoire d’Uccle a même enregistré une augmentation de l’activité sismique pour cause d’excitation générale ! – que l’ami MC Solaar est ensuite appelé à remettre les Ardentes sur les rails de la musique. Drôle de concert, dès lors. Ce n’est pas que tout le monde s’en tape. Et d’abord, du monde il y en a. Mais le combat livré par Hazard, KDB & co a décidément envoyé Coronmeuse sur une autre planète. « Caroline » et « Nouveau western » ramènent bien plein de souvenirs, le MC dégage toujours autant de sympathie, mais voilà, Sonotone passe quelque peu à l’as et il y avait « ce » match…

Frontstage - Zwangere

Samedi, 14h et des poussières. Devant la scène du Parc, un paquet de confettis rappelle ce qu’il s’y est passé la veille. Devant un public très épars – et c’est dommage – Zwangere Guy attaque la journée, tout seul ou avec quelques guests (« Je vous ai ramené encore d’autres klettes ! »). Le trio du 77 remet le couvert avec le rappeur bruxellois au débit de mitraillette, qui donne tout, en flamand, en français et en anglais. Il refera de même ce samedi soir à Werchter avec Stikstof. Y’a pas que le foot dans la vie. Mais quand même…

Didier Stiers

 

 

Didier Stiers

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>