#PKP18 : L’escalier vers les étoiles

Frontstage - Pukkelpop - Nakhane 2

Au Pukkelpop, on peut encore faire l’une ou l’autre découverte, dieu merci. Vendredi, en tout début d’après-midi, même s’il ne s’agit plus tout à fait d’un total inconnu sur nos écrans radar, nous avons ainsi fait connaissance avec Nakhane.

En vrai, il s’appelle Nakhane Mahlakahlaka, vient d’Afrique du Sud mais est désormais installé à Londres. Admirateur d’Ali Farka Touré, il est aussi comédien et même romancier : Piggy boy’s blues raconte sa vie de jeune homosexuel. Nakhane, c’est un physique androgyne, qui rappelle un peu celui de Skin, de Skunk Anansie, mais c’est également et surtout une voix. Et pour chanter cette soul avec autant de vibes, d’émotion, de douceur, ce mec doit être directement connecté aux étoiles !

Frontstage - Pukkelpop - Nakhane 1

Certes, quelques titres (You will not die, son dernier album en date, est sorti en mars) se font par instants un peu trop synthétiques (rhaa, ces pads dans la batterie !), et si ça marche pour les compos les plus dansantes – il y en a aussi quelques-unes, comme « Interloper » -, ça dessert certaines autres parfois même secouées par des infrabasses à faire décoller les plombages. Les aléas du concert en festival, probablement… Au-delà, dans l’expression comme dans le geste, Nakhane mélange maîtrise et abandon, évoque le profane et le sacré, le sensuel et le divin. Entre Terence Trent d’Arby, Perfume Genius et les Christians : plutôt sidérant.

Dans la foulée, on revient au Castello pour Sudan Archives. On croit vivre le même genre de moment, mais las, Britanny Denise Parks, que nous envoie le très recommandable label Stone Throws, peine à convaincre. Seule avec son violon et sa petite console, elle arrive vite au bout du « concept » : une voix soul et, plutôt qu’un écrin, un tapis un peu trip hop, à propos duquel on se dit qu’avec des musiciens, ça aurait été quand même plus vivant.

KIEWIT, festival Pukkelpop concert musique Sudan Archives.GOLINVAUX MATHIEU./LESOIR

Didier Stiers
(Photo Sudan Archives : Mathieu Golinvaux)

 

 

 

Didier Stiers

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>