Dans le van d’It It Anita (2)

Frontstage - IIA 3

La semaine passée, le groupe liégeois a entamé une tournée qui l’emmène pour le moment sur les routes de France et d’Hispanie. Carnet de bord…

A chaque fois qu’il en aura l’occasion, Damien déposera guitare et micro pour tapoter sur son clavier, histoire de nous fera suivre un petit débrief de ce périple. Chapitre 2, à l’heure où la maréchaussée course celui qui lui a dérobé son sac : « Remplaçants et cassage de dent ».

 

Jeudi 15 nov. 2018 – La Riviera, Madrid (Espagne – Suite)
Bon, le concert avec Toundra était carrément dingue. C’était une des dates les plus importantes de la tournée et Bryan notre batteur A, l’officiel, nous a rejoints. Bert, batteur B, était donc en congé, il en a profité pour faire exactement pareil que ce qu’on fait les autres soirs, genre fumer des clopes et boire des coups en loge. La Riviera était en effet fully packed comme dit notre tourneur espagnol Angel (¡Ola Angel!) et les gens semblaient très heureux qu’on soit là. C’est notre quatrième passage en Espagne et je crois que les gens aiment Lièga comme nous on aime Torremolinos. Sinon notre ami Christophe Levaux, ex-cohabitant de Mike au sein de Malibu Stacy, a lui aussi fait un aller-retour pour ce show, jouer une sorte de manager B (encore un remplacement mais là c’était pour rire, notre vrai manager c’est Bjorn ¡Ola Bjorn!). Après le concert, je retrouve Maureen qui a décidé de venir en vacances à Madrid le jour où on y joue. Elle se retrouve à fumer les mêmes clopes et boire les mêmes bières dont on parle plus haut et jouer à notre jeu préféré: devine la taille des gens connus (Pierre Palmade mesure 1m84. Comme Louis XIV de France d’ailleurs). Enfin, on charge le matos dans le van, on va se garer avec Jérôme, notre ingénieur du son B (quoi, encore un remplacement? Bah ouais, Laurent, LE Laurent ingénieur du son A qui est sur la pochette de Laurent le disque, n’a pas pu venir avec nous cette fois-ci), on retrouve les autres dans un des seuls bars encore ouvert à cette heure pour partager quelques bières, le bar ferme à 03:00 alors on emporte les derniers centilitres à l’appartement, on commande un UBER pour Bryan et Jérôme qui doivent être à l’aéroport pour 4:30, on parle de Arca, Sophie et des nouvelles musiques électroniques avec Bert, dernière clope et on dort.

Frontstage - IIA 4

Frontstage - IIA 7

Vendredi 16 nov. 2018 – Sala VOL, Barcelona (Espagne)
Un réveil vers 09:00 qui pique un peu, on se prend quelques douches, il ne reste plus que nous et Christophe, qui décolle vers midi. On prend la route à 11:00, on n’est plus que quatre, juste le groupe, face à l’Espagne. Entière. On arrive à la salle vers 18:00 et on y retrouve nos nouveaux compagnons de tournée, Shht, le groupe flamand qui est en train d’exploser. Soundcheck etc. Manger etc. Les gars de Shht se rendent compte au milieu de leurs burgers et leurs gros verres de bière, vers 21:49 que leur show est (censé avoir) commencé depuis 4 minutes. Courir etc. On retourne à la Sala VOL et on y retrouve nos amis Honest House Greg, Marc et Lionel qui étaient venus faire d’une pierre deux coups (l’autre coup étant le concert de Van Pelt et Hot Snakes pour les 10 ans du label La Castanya), Antoine Berwart (le frère du grand Nico bassiste d’Été 67 remember souvenir) et sa bande barcelonaise venus fêter son anniversaire, et puis Julien Paschal était là aussi. Il a troqué son studio et sa batterie dans Sharko contre une vie à Barcelone. Il y avait aussi quelques Espagnols. Après m’avoir malencontreusement pété l’incisive gauche durant le show, Elliot a été finir la fête chez Antoine. On le retrouvera bien quelque part demain. Il est tard, on regarde les gens danser, et puis partir. On range tout dans le van et on reste avec Aitor, le barman, très cool gars, avec qui on parle un peu. Beaucoup. Il est 05:00, on n’a rien vu venir. Ce qu’on n’a pas vu venir non plus, c’est la personne qui a profité de la minute d’inattention pendant le chargement du van pour prendre mon sac bien tranquille et partir. Avec mon ordi, un peu (mais trop quand même) de cash, mes carnets, mon casque, un cool livre que j’avais pas encore lu (Everything I Know About Love written by Dolly Alderton) et un paquet de mouchoirs. Je ne peux donc même pas pleurer. On termine dans un dortoir avec Shht. On verra bien demain ce que ça fait d’avoir une demi-vie numérique en moins. Et une demi-dent.

Frontstage - IIA 1

Frontstage - IIA 5

Samedi 17 nov. 2018 – El Zorro, Zaragoza (Espagne)Le dortoir pue le fauve. Normal pour un dortoir. On salue vite fait les copains de Shht puis on file retrouver Elliot quelque part dans Barcelone. On mange des tapas à côté du MACBA et de ses skateurs et on prend la route pour Saragosse. C’est pas très long, ce qui est long, c’est le déchargement dans la salle El Zorro, un sous-sol, dans une galerie commerciale, elle-même située dans une rue piétonne, forcément inaccessible en van. C’est un concert de dernière minute, notre date initialement prévue à Alicante a été annulée et Angel (¡Ola Angel!) nous a trouvé ce plan de secours. Meilleure bouffe so far, Andy le boss du bar nous avait préparé un super couscous. On aperçoit son tatouage ASIWYFA, on lui raconte qu’on a tourné avec le groupe l’année passée, il nous explique qu’il idolâtre le groupe, qu’il est allé le voir au festival ArcTanGent en Angleterre, il nous dit que Tomas (le mec qui nous organise ce concert de dernière minute) lui a fait découvrir un groupe qui s’appelle Lysistrata, on lui dit que c’est nos potes et qu’ils ont commencé à faire de la musique grâce à ASIWYFA et que le monde est décidément trop petit pour contenir toutes ces histoires. On ne lui demandera pas pourquoi il a finalement choisi d’arrêter son groupe punk/hardcore pour commencer à chanter dans un groupe de reggae mais on aurait dû parce que c’est sûrement encore une belle histoire. Concert cool, gens contents et fête avec Shht. On rentre à l’hôtel vers 04:00 et là on a la meilleure idée du monde. Le buffet est dressé, le réceptionniste nous répond par l’autorisation : on prend un petit-déj’ de nuit avant d’aller dormir (seulement deux heures – on a une longue route jusqu’à Almeria demain). Du pain grillé, du fromage, de la moutarde, des œufs durs, des petites saucisses qui ressemblent à des Zwan décalottées, du jus d’orange et du café. Un bon petit déjeuner pour bien commencer à aller dormir.

Frontstage - IIA 2

Frontstage - IIA 6

(A suivre)

Didier Stiers

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>