2019, le point electro

unnamed1

Petit tour d’horizon sur ce que les prochains mois vont nous offrir côté electro.

A tout Seigneur, tout honneur. Commençons par chez nous avec le producteur bruxellois Haring, parallèlement instigateur de la structure City Tracks (label, booking, management), qui sort un nouveau titre, “Forest Park”, ode au Parc de Forest sous influence Daniel Avery de bon goût. Un album est en chantier.

Bruxellois lui aussi, le Français Antoine Pasqualini, alias Monolithe Noir, annonce deux EP’s sur le nouveau label hexagonal Kow Tow avec “Pressure”, titre d’electronica abstraite et cérébrale qui n’est pas sans rappeler certains travaux d’Autechre… avant une explosion bruitiste qui renvoie au post rock. Impressionnant.

EP “Slowly Changing” le 1er février. Concert au Beurs à Bruxelles le 8 février.

Aux Pays-Bas, Weval annonce un deuxième album. The Weight sortira le 1er mars sur Kompakt et est précédé d’un single presque… pop. “Heaven, Listen” n’est pas forcément représentatif de l’album à venir ni du son de Weval, qu’on qualifiera plus intimiste et atmosphérique, mais il n’en est pas moins intriguant et efficace.

Album The Weight le 1er mars. Concert au Botanique le 12 avril.

A Berlin, on savait Moderat mis en veille pour laisser s’exprimer les deux entités qui mènent à sa destinée. Modeselektor a frappé le premier avec l’urgent “I’m Your God” (featuring Otto Von Schirach) et sa face B “Bronko”. Fini l’apaisement, le duo balance direct à la jugulaire. Deux autres titres ont également été dévoilés: “Who Else” et “Wealth”.

Album le 22 février. En concert au Botanique le 20 février.

Apparat, lui, a pris la direction opposée et revient en totale apesanteur. L’album à venir, son cinquième, le premier en solo depuis le formidable Krieg Und Frieden de 2013, sortira le 25 mars. Sascha Ring viendra présenter la chose à l’Ancienne Belgique le 28 avril.

Avant cela, les excellents Autrichiens de HVOB auront dévoilé leur quatrième album, Rocco, qui comprendra pas moins de seize titres. Quatre ont déjà vu le jour: la ballade “Bloom”, le titre d’ouverture “2nd World” et les monstrueux “Eraser” et Zinc”.

Album Rocco le 18 mars. Concert à l’AB le 16 avril.

Enfin, on saluera le retour des vétérans de Ninja Tune The Cinematic Orchestra. Entité précieuse et trop rare menée par Jason Swinscoe, à la croisée des chemins entre electronica, jazz et trip-hop, The Cinematic Orchestra revient le 15 mars avec To Believe, premier album en douze ans qui sera présenté deux jours plus tôt à l’Ancienne Belgique.

Plus tard, 2019 nous gratifiera également du retour des Chemical Brothers (le 12 avril), de Christian Löffler, de Gesaffelstein et de bien d’autres encore…

DZ

Photo: Haring, “Forest Park”

 

Journaliste lesoir.be

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>