Et Fabiola s’Anima

Frontstage - Fabiola - 2

Le groupe de Fabrice Detry sera lundi à Flagey, le temps de deux concerts-performances dans le cadre du festival du film d’animation de Bruxelles. Explications avec les principaux intéressés…

A priori, c’est tout simple : sur scène, Fabiola joue sa setlist, tandis qu’un duo issu du studio d’animation schaerbeekois Tabass Co se charge en live du visuel. Sven et Roger – qui forment le tandem en question – promettent un « show total et immersif » ! On veut bien le croire, d’autant que Fabiola et l’anim’, ça ne date pas d’hier.

Le clip qui illustre « My bird », titre issu de l’album Chek my spleen sorti en octobre passé, est réalisé par Gwendoline Gamboa, du même studio Tabass Co. Et il a été sélectionné parmi les courts-métrages projeté cette année au festival Anima… « Quand j’ai vu Sven et Roger travailler, raconte Fabrice Detry, je me suis dit que c’était le moment, pour un tel concert. Au festival, ils ont accroché, on a fixé une date, on a annulé nos vacances… Oui, oui ! Mais voilà, c’était aussi l’occasion pour nous de nous redéfinir un peu, avec Fabiola. On a toujours été attirés par l’animation, une autre forme d’image, et on a définitivement décidé que Fabiola serait aussi une histoire de visuels. C’est vraiment l’animation qui nous intéresse, parce que c’est prolonger la musique par quelque chose d’un peu… surnaturel. »

Et donc lundi, Sven et Roger donneront libre cours à leur imagination de vj’s hybrides : « On aura de l’animation réalisée en amont, et des choses qu’on va animer en direct. Il y aura aussi des vidéos chopées sur le Net, des films, des textures qu’on aime bien, des diapos et des photos qu’on viendra retravailler, peindre, gratter, abîmer… »

Voilà bien le genre de concept qui plaît à Fabrice Detry, et pour cause : « C’était l’idée, parce que ça va bien aussi avec notre musique. Avec Austin Lace, avec mes anciens groupes, l’« accident » était dans la démo, et souvent, on l’a gommé. Ici, tout l’album parle de « failure », mais plus dans l’idée de redéfinir le terme « rater ». Où est-ce que tu te places quand, à 42 ans, tu te lances encore dans un album de pop alors que le monde musical a changé ? Voilà, ça questionne tout ça, et on trouvait que leurs animations un peu cassées y répondaient parfaitement. »

Frontstage - Fabiola - 1

La suite, après ces concerts de lundi ? Fabiola (soit donc Fabrice Detry, Antoine Pasqualini, Aurélie Muller et Lucie Rezsôhazy) s’attachera d’abord à terminer ce qui n’est pour l’instant qu’une chute de l’album : « C’est un morceau qu’on aime beaucoup mais qu’on n’avait pas eu le temps d’achever. Et Julie Chapallaz, qui a réalisé le premier clip et la pochette de Check my spleen, avait dans ses cartons un pré-projet de roman-photo pour ce morceau qu’on n’a pas abouti. Et donc j’aimerais déjà bien le terminer, et sortir cette espèce de roman-photo. Là, on va sur quelque chose de plus en plus binaire : ce sont juste des images qui se superposent, sans créer d’effet de mouvement. On est là-dessus, on va le sortir à un moment. Et un ep suivra en septembre, à partir de cette chute, qui ira vers le côté le plus Hot Chip, « dansant dysfonctionnel » de Fabiola. »

Didier Stiers

Fabiola / Sven & Roger à Anima, Flagey, lundi 4 mars, de 19h à 19h30 et de 21h à 21h30. Programme : www.animafestival.be.
Le groupe sera aussi des Aralunaires, lors de la soirée dédiée au label Dear Deer Records (avec Seno Nudo et June Moan).

 

Didier Stiers

commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>