alaune

0

Commentaires

Le webdocumentaire est enfin en ligne!

Chers amis du 1 et du 0,

Nous revenons du cyberespace. Cet endroit n’est pas vraiment l’Internet. Plutôt une expérience qui peut se constituer grâce aux tuyaux de communication que constituent Internet. Les êtres qui peuplent le cyberespace sont les êtres qui peuplent le reste du monde. Là-bas, nous avons appris que les bases aériennes désaffectées constituaient un excellent lieu pour un rassemblement de hackers, mais qu’ils pouvaient travailler n’importe où, car ils n’avaient besoin que d’un ordinateur, une connexion et un cerveau bien irrigué, avec une éventuelle adjonction de café, voire d’une boisson au couleur du thé glacé d’antan, sainement énergisante, qu’on appelle le Club Mate. On ne la produit qu’en Bavière. (>>>)

book

0

Commentaires

On vous prépare un eBook!

En direct de Bukavu (République démocratique du Congo) voilà donc l’introduction de l’eBook que nous prépare notre journaliste Quentin Noirfalisse. Pour se rendre compte de toute l’importance du net (et pour bien d’autres raisons), il termine en ce moment même un séjour de 3 mois dans le pays d’où l’on extrait les précieux matériaux nécessaires à la fabrication de nos ordinateurs, smartphones et autres tablettes, bref de tout ce qui peut aujourd’hui nous ouvrir les portes du réseau. (>>>)

C’est pas fini! On a besoin de vous!


Déjà un peu plus d’un an que nous avons plongé dans l’univers des hacktivistes, un an d’enquête, de rencontres et surtout de découvertes ou de redécouvertes d’un Internet devenu en quelques années un outil de démocratie imparable. (>>>)

actaaa xs

17

Commentaires

ACTA : l’opposition grandit, les États se rétractent

A la loi du silence imposée par la Commission européenne autour des négociations sur l’accord commercial ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement), les citoyens européens ont répondu par la logique de l’engagement. Le 26 janvier, 22 pays signaient l’ACTA au Japon. Parmi eux, la Belgique. Cet accord, qui concerne les droits de propriété intellectuelle au sens large, est négocié depuis cinq ans, mais il a fallu attendre avril 2010 avant qu’une version ne soit rendue publique.

(>>>)

Telecomix: des hackers pour communiquer librement, une méduse pour traquer les surveillants


Tout au long de 2011, le nom de Telecomix est revenu, avec de plus en plus d’insistance, dans les médias. Réparateurs d’internets coupés par des dictateurs aveugles, occupés désormais à divulguer le vrai visage de certaines entreprises occupées à vendre des systèmes de surveillance à des régimes totalitaires, les agents de ce cluster semblable à une méduse (avec son canal IRC pour tête, comme point de rencontre principal) promeuvent inlassablement et bénévolement un internet ouvert, non épié et une libre circulation des paquets de données. Rencontre de deux bras de la méduse, Okhin et Urbach, avec un bilan 2011 en toile de fond. (>>>)

Internet : enfant de la contre-culture – Interview du sociologue Dominique Cardon (Part 2)


Dans cette deuxième partie d’interview, Dominique Cardon, sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs, nous explique comment Internet joue en marge de la démocratie représentative plutôt que contre elle. Moteur pour activer la société civile et inciter à ne pas se fier à l’Etat pour tout, le réseau, selon Cardon, ne modifie les sociabilités que d’une façon marginale. Attention, toutefois, car il serait bien en passe de devenir une boîte noire que le commun des mortels ne parviendra bientôt plus à ouvrir. (>>>)

Internet, enfant de la contre-culture: Interview du sociologue Dominique Cardon (Part 1)


Sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs en France, Dominique Cardon se penche depuis plus de dix ans sur ce que nous faisons d’Internet. Dans La démocratie Internet, il ausculte les mutations démocratiques provoquées par le réseau. Mais tout débute par un retour aux sources. (>>>)

Bernard Stiegler: « Le temps est venu de passer d’un consumérisme toxique à une économie de la contribution »


Bernard Stiegler est un philosophe en lutte. En ligne de mire, un capitalisme addictif qui aspire le sens de nos existences. Son remède : passer à une économie de la contribution, inspirée du logiciel libre. (>>>)

nurpa_XS

5

Commentaires

Blocage de The Pirate Bay : “Le filtrage pour le filtrage : une politique de société dangereuse”

En condamnant Belgacom et Telenet à bloquer l’accès à The Pirate Bay, la cour d’appel d’Anvers a rendu une décision de justice inefficace, voire même “inconsistante”, soulignent les responsables du portail de liens BitTorrent. André Loconte, porte-parole de la NURPA, nous explique d’ailleurs qu’interprétée strictement, la décision permettrait d’interdire l’accès au nom de domaine www.thepiratebay.org, mais pas à thepiratebay.org ! (>>>)

wihistle_xs

1

Commentaires

Daniel Domscheit-Berg aurait détruit 3500 documents soumis à Wikileaks

Twitter est en flammes. La colère gronde. Samedi, aux alentours de 20 heures, Holger Stark, journaliste au Spiegel balance un tweet : “The old cache of unreleased #wikileaks docs seems 2 be gone 4ever. #DDB said 2 me that he has destroyed it. See new #SPIEGEL #openleaks #ccc” (français : les vieux documents non publiés de Wikileaks semblent être partis pour toujours. Daniel Domscheit-Berg m’a affirmé qu’il les avait détruits. A lire dans le nouveau #SPIEGEL #openleaks #CCC). (>>>)