#UnjourUntube : Dis oui

Chaque jour, redécouvrez un tube du dernier quart de siècle qui sent bon la nostalgie… ou pas.

1998. Concours Eurovision de la chanson. Dans un tailleur blanc cassé un peu vieillot pour ses 16 ans, Mélanie Cohl représente la Belgique avec le titre “Dis-oui”. Et l’Europe a dit OUI. Notre petite Belge se classe sixième du concours, avec 122 points, dont un “twelve points” de la Pologne. Pour l’anecdote, c’est un transsexuel israélien nommé Dana International qui a remporté le concours cette année-là.


Parcours. Mélanie Cohl, de son vrai nom Mélanie Picron, est remarquée en remportant l’émission Pour la gloire, sur la RTBF en 1997. A l’époque, elle reprenait “Ne partez pas sans moi”, titre avec lequel Céline Dion a remporté… le concours Eurovision en1988 pour la Suisse.

Début de carrière remarquable pour la jeune Tournaisienne. Son “Dis-oui” grimpera d’ailleurs jusqu’à la deuxième place du hit-parade Belge. Après ? Le néant (ou presque). Quelques singles passés inaperçus, si ce n’est “Je saurais t’aimer”, adaptation française du titre “The power of love” de Jennifer Rush, rendu célèbre par la grande Céline.

Mélanie Picron a également interprété la bande originale française de Mulan et une des sœurs jumelles dans la comédie musicale des demoiselles de Rochefort.

Aujourd’hui, elle est épouse, mère, et gère une sandwicherie à Péruwelz. Elle déclarait il y a un peu plus d’un an qu’elle avait tiré un trait sur son passé de chanteuse, sans rien regretter. En 2013, elle aurait pourtant tenté sa chance au casting de The Voice 3 en France, sans succès…

« Tu sais les clés de l’avenir sont dans nos mains », qu’elle disait…