Burn-out : à 25 ans, êtes-vous à risque ?

« C’est la crise » alors il faut travailler plus. « C’est la crise » alors on s’accroche à son travail par peur de ne pas en trouver un autre. « C’est la crise » alors on accepte d’être joignable même en vacances.
Le burn-out n'arrive pas qu'aux gens de 50 ans... Le burn-out n’arrive pas qu’aux gens de 50 ans…


Mais saviez-vous qu’à trop contenir la pression, la cocotte finit par exploser ?  A 50 ans ou à 25… Pour savoir si vous risquez le burn-out, faites le test…

Ce test n’a pas valeur de diagnostic mais si vous avez plus de 5 points, vous êtes plus à risque qu’un autre de faire un burn-out. Parlez-en autour de vous (amis, famille, médecin généraliste…) et voyez ce qui peut être changé. Dans le cadre de notre enquête sur les jeunes de 25 ans, nous avons rencontré le Professeur Alain Luts, psychiatre spécialiste des troubles anxieux aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles. Il nous a expliqué que les cas de burn-out peuvent se solutionner en changeant d’employeur mais que dans les cas les plus graves, il est nécessaire de changer de métier…