Le chômage des jeunes est trois fois plus important que celui des plus de 25 ans

“A 25 ans, on n’a pas de travail”, un cliché?

Selon une étude de l’Institut de recherches économiques et sociales de l’UCL (Ires) relayée par La Libre, le taux de chômage des moins de 25 ans atteint 19,8% en Belgique, soit quasiment trois fois plus que celui des plus de 25 ans (6,8%).

Le phénomène ne connait pas de frontière. Ni linguistique (le rapport entre le chômage des moins de 25 ans et celui des plus de 25 ans est de 3,3 en Flandre, 3,1 en Wallonie et 2,2 à Bruxelles); ni nationale (dans l’Union européenne, ce rapport est de 2,4).

Comment expliquer un tel constat en Belgique ? L’Ires pointe plusieurs facteurs qui touchent à la fois le chômeur et les politiques: un faible niveau de qualification, un salaire minimum trop élevé, un suivi des chômeurs pas assez efficace ou encore des aides à l’emploi trop peu ciblées.

Vous avez 25 ans et vous n’avez pas de travail ou vous avez galéré pour en trouver un ? Vous avez un avis sur les politiques d’aides à l’emploi ? N’hésitez pas à partager vos témoignages et vos commentaires ci-dessous.