#UnjourUntube : Can’t fight the moonlight

Chaque jour, redécouvrez un tube du dernier quart de siècle qui sent bon la nostalgie… ou pas.

2000. Illustre inconnue pour le grand public européen, LeAnn Rimes déboule en tête de tous les hit-parades en août 2000 avec “Can’t fight the moonlight”, chanson issue du film Coyote girls dans lequel elle fait une brève apparition. Elle sera n°1 en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède, en Finlande, en Australie, en Nouvelle-Zélande, puis dans le top 10 partout ailleurs…

Parcours. Aux Etats-Unis, LeAnn Rimes est une enfant précoce de la musique. La charmante blondinette sort son premier album Blue à 12 ans (1994), un album très country, vendu à plusieurs millions d’exemplaires aux Etats-Unis. Les succès s’enchaînent en Amérique, et elle commence à traverser les frontières avec “How do I live” par exemple, sans pour autant séduire la Belgique francophone, qui n’a retenu que son “Can’t fight the moonlight”

Anecdote. LeAnn a participé avec Shania Twain et Gloria Estefan à un album dédié à la série Desperate Housewives. Elle y interprète “Running out of time”, une chanson inspirée de la série… mais qu’on n’entend à aucun moment dans les rues de Wisteria Lane.

Parole à méditer. « Tu peux tenter de résister et d’échapper à mes baisers, mais tu sais que tu ne peux pas combattre le clair de lune ». Dissertez !