Une grande étude décortique les voyages jeunes

L’information nous a été communiquée par Florence Bruyère, la porte-parole de Jetair, que nous avons contactée dans le cadre du cliché “génération voyage”. Elle nous a envoyé un mail en nous disant que le sujet lui avait fait penser à notre projet #25ans (merci à elle!). Il s’agit d’un article publié par le réseau de veille en tourisme, au Canada. Même si c’est localisé outre-Atlantique, le papier révèle une mine d’informations sur les voyages jeunesse.

choisir-destination-voyage

Premier constat: Le marché des jeunes voyageurs est celui qui enregistre la plus forte croissance du tourisme à l’échelle planétaire.

Même en période économique difficile, les jeunes continuent de voyager. Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), les jeunes de 15 à 30 ans représentaient 20% des touristes internationaux à travers le monde en 2010, soit près de 190 millions de voyageurs, en augmentation de 40% par rapport à 2007. Ils généraient des dépenses de 165 milliards de dollars américains, ce qui équivaut à une croissance de 9% par année depuis 2007, beaucoup plus que la moyenne de 3% enregistrée pour tous les groupes d’âge confondus. En 2020, l’OMT prévoit qu’ils effectueront près de 300 millions de voyages internationaux.

Lacs et cîmes août 2010 - Argentière 031

 

Deuxième constat: Les jeunes passent moins de temps dans les grandes villes.

Au cours des cinq dernières années, le jeune voyageur moyen a déjà effectué dix séjours internationaux, dont cinq longs (plus de sept nuits). Il passe de moins en moins de temps dans les grandes villes, et de plus en plus dans les petites municipalités et les zones rurales.

 

 

 

Troisième constat: Les finalités pragmatiques n’ont jamais été si présentes.

La première motivation au voyage est un objectif d’agrément (47%). Cependant, les jeunes voyageurs qui souhaitent apprendre une langue (22%), acquérir une expérience de travail (15%) ou tout simplement étudier à l’étranger (15%) n’ont jamais été en aussi grand nombre.

Quatrième constat: 60% des jeunes voyagent entre amis.

Soit près de 20% plus que les générations précédentes. Au niveau du choix des destinations, ils sont très influencés par leur famille ou leurs amis: 66% d’entre eux vont visiter des endroits recommandés par leurs proches, soit beaucoup plus que leurs aînés.

Cinquième constat: Les jeunes prennent les décisions plus rapidement, via les nouvelles technologies.

reseauxsociaux

Toujours connectés pour obtenir des informations, ils cherchent la meilleure offre, lisent les commentaires et planifient leurs voyages en moins de temps (75 jours) que les générations plus âgées (93 jours). Ils utilisent davantage les agences de voyages en ligne que le site Web de la destination ou des fournisseurs locaux, contrairement à leurs aînés.

L’article conclut en disant que les réseaux sociaux sont un élément clé pour un marketing efficace… Et vous, utilisez-vous beaucoup des nouvelles technologies et/ou les réseaux sociaux pour voyager?

Les nouvelles technologies ont définitivement changé les manières de voyager des jeunes. Bientôt, Caroline Raedemaeker, la porte-parole des Auberges de jeunesse en Belgique, reviendra, dans ce blog, sur cet enjeu crucial.

D’ici là, bonnes vacances si vous partez!

Les informations au complet, c’est par ici!