La crise du quart de siècle en vidéos

Oubliez la crise de la quarantaine, aujourd’hui c’est la crise du quart de siècle qui inspire les comédiens et cinéastes. Peut-être parce que comme le dit l’humoriste Norman (Norman fait des vidéos): “Finalement à 25 ans, il ne te reste plus que la moitié de ta vie active.”


Le tout premier à aborder le thème de la crise identitaire, c’est Cédric Klapisch, dans L’Auberge Espagnole en 2002. Xavier a  25 ans quand il part parfaire son espagnol un an à Barcelone. C’est là-bas qu’il va remettre en question sa relation avec sa petite amie Martine et son avenir au Ministère des Finances.

La réalisatrice et actrice américaine Lena Dunham (27 ans) a même décidé d’y consacrer une série.

Girls retrace les aventures de quatre jeunes new-yorkaises de 25 ans en pleine crise identitaire après la fin de leurs études et au moment de leur entrée dans la vie active.

Enfin, dernièrement est sorti Juliette, un film de Pierre Godeau sur une jeune de 25 ans qui ne veut ni travailler ni grandir: “Juliette a 25 ans, l’âge des possibles, l’âge des amants… Issue d’une génération qui pour ne pas pleurer choisit de rire …”


Ces films donnent-ils une bonne image des jeunes de 25 ans ? Le site Madmoizelle s’interroge.

La crise du quart de siècle est-elle un truc de bobos ? Qui concerne uniquement les jeunes issus des milieux aisés ?