#UnjourUntube : Dirrty

Chaque jour, redécouvrez un tube du dernier quart de siècle qui sent bon la nostalgie… ou pas.

2002. Caliente ! Le morceau de tissu rouge vif qui sert de culotte à Christina Aguilera a fait le tour de la planète. Dans son clip, Christina provoque, aguiche, multiplie les positions suggestives au milieu d’un ring de boxe et ça fait mouche. La vidéo de Dirrty tourne dans toute l’Europe (excepté chez nos pudiques voisins français), et l’album Stripped (dont est issu le titre) cartonne. Rappelons aussi qu’avant que Miley Cirus ne se foute à poil à chaque apparition, ce genre de clip était défini comme “osé”…

Parcours. Contrairement à certaines de ses consœurs, Christina Aguilera n’est pas qu’une vulgaire poupée contrainte d’exhiber la plus grande partie de sa chair à chaque sortie pour vendre quelques disques… Non, Aguilera est une vraie grande voix de la pop américaine. Issue du Mickey Mouse Club (comme Britney et Justin Timberlake), elle explose véritablement à 19 ans avec le titre Genie in a bottle (1999).

Depuis ? Aguilera trace sa route : 7 albums studio, des dizaines de récompenses, de nombreux tubes (Nobody wants to be lonely, Lady marmelade, Moves like jagger, Hurt, Beautiful), et actuellement une place de coach dans The Voice US.

Anecdote. En 1999, “Xtina” fait une apparition dans la série Beverly Hills 90210. Elle y joue son propre rôle en interprétant Genie in a bottle devant Kelly et Brandon…

Parole à méditer. Les paroles de Dirrty sont aussi explicites que le clip. Morceau choisi : “Je veux être obscène, transpirer de tout mon corps, danser et être juste un peu indécente”. A votre aise, madame…