À #25 ans, où se voit-on… dans 25 ans?!

Faites-nous part de votre vision de l’avenir. Dans 25 ans, à quoi ressemblera notre pays et à quoi ressembleront nos vies? Quels sont les enjeux majeurs auxquels nous serons confrontés dans nos 25 prochaines années? Difficile de se projeter… Allez, on a nous-mêmes fait l’exercice. A vous d’en faire de même !

Réagissez et vos meilleurs commentaires seront publiés dans le journal du 4 janvier !

XAVIEREXavier : Dans 25 ans, je me demande quelle sera la nouvelle révolution technologique qui aura bouleversé notre existence. Une invention à laquelle personne n’a sans doute osé songer aujourd’hui… mais qui existera demain. Voyez à quelle vitesse smartphones, tablettes et réseaux sociaux viennent d’intégrer nos vies (et à quelle vitesse disquettes, walkmans ou CD singles se sont volatilisés). Quelqu’un l’avait-il vu venir en 1989 ? Je ne suis malheureusement pas visionnaire, mais je pense que notre avenir est (entre autres) lié au progrès technologique. Et ne dit-on pas qu’on ne l’arrête pas, ce progrès ?

FLAVIEFlavie: J’espère que dans 25 ans on aura tout fait pour ne pas répéter les erreurs des générations précédentes. Je pense à l’avenir de la planète même si beaucoup croient qu’il est déjà trop tard et à la crise financière qui peut se répéter si rien ne change. Les alternatives, les moyens de bouger les choses, tout ça existe déjà, à nous de nous les approprier et d’en trouver d’autres. Il paraît qu’on est une génération débrouille,  je suis sûre qu’on a les capacités de réinventer notre monde.

Les jeunes journalistes du Soir. Portrait PHOTO:Bruno DALIMONTE.

Elodie: Dans 25 ans, j’espère que notre société sera enfin parfaitement égalitaire, que le “vivre-ensemble”, ce concept qu’on nous sert à toutes les sauces, ne sera plus un concept précisément. Il évident qu’avec le boom démographique dans certains quartiers de Bruxelles, la place de l’Islam dans notre société continuera d’être un enjeu majeur. Dans 25 ans, les crispations sous-jacentes aujourd’hui auront-elles explosé ou se seront-elles au contraire enfin apaisées?

_BDA4048_Anne-Charlotte.jpg-G291KUGO1.1

 

Ann-Charlotte: Dans un quart de siècle, je me demande dans quel état sera la Belgique. Aura-t-elle complètement éclaté? L’Etat fédéral aura-t-il été totalement vidé de sa substance? Bart De Wever sera-t-il devenu Premier ministre? L’opposition entre la droite flamande et la gauche wallonne sera-t-elle encore d’actualité? Personnellement, j’ai confiance en l’avenir du pays mais je ne sais pas si j’ai raison.

 

Et vous? Dans 25 ans, où vous voyez-vous? Dans quel type de société? Serons-nous toujours en “Belgique”? Vivrons-nous dans une Europe désargentée, engluée dans l’austérité? Êtes-vous confiants? Effrayés? Détachés?