En pratique : ce qui change à #25 ans

A 18 ans, on a le droit de voter. A 21 balais, on peut entrer dans un casino. Et à 25 piges, qu’est-ce qui change ?

Préparez-vous psychologiquement, voici une liste de mauvaises nouvelles…

  • Fin des abonnements jeunes aux TEC et à la Stib. En Wallonie, l’abonnement annuel passe de 270 à 560 euros. A Bruxelles, de 120 euros (pour les jeunes qui étaient toujours étudiants) à 499 euros.
  • Fin de la gratuité des comptes “jeunes”. A 25 ans, il faut payer des frais de gestion pour la grande majorité des comptes à vue (quelques euros tous les mois)
  • Fin des allocations familiales, qui sont accordées jusqu’à 25 ans pour les jeunes toujours aux études.
  • Obligation de s’inscrire auprès d’une mutualité comme titulaire (et de payer par la même occasion). C’était trop beau de profiter de la mutualité de papa et maman…

Profitez-en, parce que 25 ans c’est aussi la dernière année pour bénéficier :

  • de prix réduits à l’entrée des musées et théâtres, qui ont la plupart du temps un tarif spécial 18-25 ans.
  • du GoPass de la SNCB (6 euros pour un billet unique, 50 euros pour 10 trajets).

Un oubli ? Faites-le nous savoir en commentaire.