#UnjourUntube: Blue (Da Ba Dee)

Et non, la rubrique n’est pas morte… On reprenait juste des forces pour sortir du lourd. Aujourd’hui, on part à la fin des années nonante!

1999. Les pistes de danse s’enflamment avec le titre “Blue” du groupe Eiffel 65. Un titre entraînant avec un refrain aux paroles simplissimes. Mais si, vous vous en souvenez. Cela donnait: “I’m blue, Da ba dee da ba di, Da ba dee da ba di, Da ba dee da ba di, Da ba dee da ba di,  Da ba dee da ba di (etc.).” Le clip est tellement nineties… Toute une époque.

Parcours. Eiffel 65 est en fait un groupe composé de trois Italiens: Gabry Ponte, Gianfranco Randone et Maurizio Lobina. ‘Blue’ est leur premier tube. Leur second succès arrive dans la foulée: “Move your Body”. Après trois albums dont un en italien, le groupe se sépare en 2006. Il se reforme en 2010 et annonce un nouvel album… dont on n’a toujours pas vu la couleur (bleue?). Eiffel 65, c’est aussi de nombreux remix… Comme, par exemple, “Freaky Friday“… d’Aqua, un autre groupe “mythique”. Comme si l’originale n’était pas assez savoureuse. “Blue” a traversé les âges: en 2013, la chanson est utilisée dans le film Iron Man 3.

blue

Anecdote. Deux hypothèses circulent pour expliquer ce nom de groupe étrange. La première: les membres auraient souhaité prendre un nom généré au hasard par un ordinateur et “Eiffel” serait sorti. La seconde, sans doute plus crédible: les Italiens voulaient un nom international qui parle à tout le monde… Et c’est vrai que la tour Eiffel est relativement connue. A l’origine, c’était même Eiffel 1965, du nombre de marches de la tour métallique parisienne. Mais le producteur aurait raccourci le nombre à 65, pour des raisons esthétiques.

Parole à méditer. ”Les gens d’ici qui se promènent sont bleus, bleus comme ma Corvette, elle est à l’extérieur. Les mots que je dis et ce que je pense sont bleus. Les sentiments qui vivent en moi sont bleus.’

Il paraît que la chanson passe très bien en karaoké.

Si vous êtes nostalgique de la rubrique #UnjourUntube, nous vous suggérons de refaire un tour dans les années nonante avec les Spice Girls, David Charvet et Mélanie Cohl, ou dans les années 2000 avec Christina Aguilera, Indochine ou  Sum 41.