Alizée, 25 ans : “Créer son boulot, c’est un idéal de vie”

alizeeGrande blonde aux yeux bleus, Alizée est une jeune femme de 25 ans souriante et motivée. Déterminée même.
Il y a quelques mois, elle a décidé de lancer “The Zou’z Factory”, via laquelle elle propose la vente d’une sélection de pâtisseries directement inspirées de Brooklyn.

Du haut de son jeune âge, elle est déjà sûre de vouloir se lancer: “C’est un idéal de vie: j’ai envie de créer mon boulot pour avoir la vie que je veux avoir” explique Alizée. “Je veux créer ma réalité pour pouvoir être heureuse.

Alizee2

Et elle se donne les moyens pour y arriver: après un parcours sans embuche à l’unif, Alizée décide d’aller se former pendant deux fois trois mois aux Etats-Unis, à New-york plus précisément.

Elle ne lésine pas non plus sur son temps de travail: pour pouvoir tester son produit et son activité, Alizée a trouvé un travail à mi-temps dans un salon de thé. Son activité avec la “Zou’z Fatory“, elle l’exerce donc en tant qu’indépendante complémentaire parce qu’elle le reconnait: “c’est un peu un passage obligé pour s’en sortir”.

Selon la jeune femme, très peu d’aides sont d’ailleurs proposées aux jeunes voulant se lancer: elle a participé à divers concours et conférences mais “honnêtement ça n’a pas été un tremplin énorme. Je pense que pour y arriver, il faut vraiment le vouloir“.

 

Il faut y aller au culot”

Il faut y aller au culot et à la débrouillardise explique Alizée. J’ai toujours fait ça avec peu de moyens et ça a toujours marché . Il faut vouloir créer sa place, vouloir apprendre et il ne faut pas avoir peur.”

En fait, elle n’a pas l’impression que les autres jeunes sont comme elle. “Dans cette tranche des 25 ans, peu de personnes sont dans cette dynamique là, ils ont plus envie de se poser, d’avoir un boulot pépère.

Son rêve: “Ouvrir mon propre salon de thé“. Et elle semble bien partie pour…
alizee3