Les #25 sont-ils vraiment moins engagés?

indignés« Les jeunes ne s’engagent plus », « génération bof », « ils ne se préoccupent que d’eux-mêmes » : autant d’accusations faites aux #25 mais sont-elles réellement justifiées? D’après Geoffrey Pleyers, professeur à l’UCL de sociologie des mouvement sociaux et de la globalisation, c’est un leitmotiv qui a toujours existé, génération après génération… Et puis, que signifie véritablement « s’engager »? « Si on parle de cartes de parti, ça c’est certain, les jeunes en ont moins. Mais si s’engager, c’est se soucier de son milieu au quotidien… », pondère le (jeune) chercheur.

Il n’empêche, il semble en effet que les canaux traditionnels n’aient plus la cote. Ainsi, près de 70% des jeunes n’auraient pas confiance dans le politique… une méfiance qui n’est cependant pas propre à leur génération mais qui touche aujourd’hui, à des degrés divers, l’ensemble de la population. Certains jeunes, pourtant, continuent de militer dans les partis politiques traditionnels, comme le prouvent les six présidents de jeunesse politique que nous avons invités à notre débat. Les syndicats aussi peinent à mobiliser les jeunes recrues, qui les perçoivent davantage comme des “services” que comme des “contre-pouvoir“. Les jeunes se tournent alors vers des associations qui, comme le souligne le politologue Min Reuchamps (UCL) “ont toujours eu meilleure presse que les organisations politiques“. Un quart des bénévoles de Belgique, estimés à 1,5 million seraient ainsi âgés de 25 à 34 ans. Mais au delà des partis, des syndicats ou des ONG et autres associations, les jeunes d’aujourd’hui s’engagent surtout différemment, à travers, notamment des mouvements citoyens ponctuels. C’est ce que Geoffrey Pleyers nomme les “alter-activistes“, c’est-à-dire des engagés qui ne veulent cependant pas “s’encarter”: il s’agit de rester maître de sa vie, de soi-même, et par conséquent de son engagement… Notre dossier complet, c’est ici.

Mais le débat continue. Via le formulaire ci-dessous, vous avez l’occasion de nous dire si vous êtes engagés et, si oui, dans quel genre de mouvement – et nous en expliquer les raisons dans les commentaires. Vous pouvez y participer si vous avez environ 25 ans – mais vous pouvez commenter l’article quel que soit votre âge…