#25festivals La check-list de Marine à Werchter

Marine est une jeune Française de 28 ans. Werchter, pour elle, c’est la troisième édition. “J’ai adoré les deux années précédentes et là, je trouve que l’affiche est la meilleure des trois.” Nous verrons, à la fin du festival, si cette édition aura été encore meilleure que les précédentes.

A part avoir encore plus de plaisir qu’en 2012 et 2013, quelles sont les attentes de Marine? “J’aimerais revoir les groupes que j’ai vus les années précédentes et qui reviennent ce weekend. Il y a notamment Pearl Jam et Agnès Obel.”

Et puis il y a ces nouveaux artistes qu’elle a hâte de découvrir sur scène : Birdy, London Grammar et Stromae. D’autres découvertes, comme celles d’artistes inconnus? Marine se laisserait bien tenter par Jack Johnson, qu’elle ne connaît pas mais qu’elle irait bien voir.

Autre ambition, celle de se détendre et de se sentir en vacances. “La seule contrainte ici, ce sont les horaires, plaisante-t-elle. Sinon l’ambiance est tranquille et pas prise de tête. D’ailleurs à la fin du festival j’ai toujours le blues à l’idée de retourner dans la réalité.”

Marine est arrivée dans le grand camping The Hive mercredi soir. Elle est déjà comblée par les efforts à ce niveau, car il y a davantage de sanitaires et ils sont mieux organisés que les années précédentes. Elle regrette toutefois l’apparition d’une pyramide dans le camping, dans laquelle les gens font la fête jusque deux heures du matin. “L’année passée, ce n’était pas comme ça, j’espère que je vais pouvoir dormir. Je viens pour la musique, par pour faire la fête toute la nuit !”