#25festivals: Dans cinq ans, pensez à Deep in the Woods!

La saison des festivals touche à sa fin… avec un événement un peu particulier: Deep in the Woods. Le concept? Mille festivaliers maximum, réunis dans un camp de vacances à Massembre (Hastière), non loin de la frontière française.

Une ambiance à mille lieues des gros mastodontes de l’été tels que Werchter ou le Pukkelpop! Petite découverte en images…


Ambiance nature et sans pub

Mille festivaliers maximum, c’est l’assurance d’un site aéré et d’un sentiment de liberté. L’ambiance est très nature et pour ceux qui auraient des doutes, c’est vraiment très, très “deep” in the woods…

Deep in the Woods, c’est aussi un cadre assez incroyable… Des transats, des fauteuils, quelques lampions, le tout au milieu de la forêt bien sûr… Avec un petit livre ou un jeu de cartes, l’ambiance est vraiment posée. Jugez-en par vous-même.

Deep in the Woods, c’est encore le paradis des enfants. Un festivalier sur quatre a moins de douze ans. Une flopée d’activités sont d’ailleurs consacrées aux petites têtes blondes, comme une roller party, une soirée mousse, un parcours d’accrobranche,…

Un festival de trentenaires

On ne va pas se leurrer, les #25ans ne sont pas le public-cible de Deep in the Woods. Partout, il s’agit de couples, plus ou moins jeunes, avec enfants. Malgré cela, on rencontre quelques bandes de copains. Pendant le concert de Mountain Bike, un groupe de Carolos et de Bruxellois se prélasse dans l’herbe. “Nous sommes surtout venus pour passer un petit week-end au vert, lance une jeune femme. La programmation musicale n’est pas notre préoccupation première, puisqu’on a pris nos places avant de connaître l’affiche, mais on peut toujours faire quelques découvertes. Par exemple, Blondy Brownie c’était très sympa.” Une amie enchaîne: “On a tous environ 30 ans. C’est clairement un festival de trentenaires!

Bref, dans cinq ans (ou avant bien sûr, le péché de gourmandise n’est pas l’apanage des trentenaires), chers #25ans qui nous lisez, n’hésitez pas à tenter l’expérience Deep in the Woods. Un festival à contre-courant!

Merci d’avoir suivi les festivals de l’été sur #25 et sur Frontstage. A l’année prochaine !