Actualisations de Maxime Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • Maxime le 3 August 2014 à 15 h 23 min  

    #25festivals Les tops et les flops de Ronquières 2014 

    Ronquières, son plan incliné qui fait descendre les péniches depuis 1968 et depuis trois ans, un festival familial et populaire. Il s’y passe des trucs tops mais il y a aussi des artistes qui font des flops… (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Jeff le 3 août 2014 à 15 h 52 min

      Flop … comment mettre un titre trompeur comme cela ? certes c’est moins populaire que les médiatiques “The Voice” et attire moins de monde “familial” vers la scène Babord, mais au vue de la prestation des Birdpen, impossible de qualifier ce Set de Flop! Heureusement que Ronquieres festival garde une line up éclectique sinon ça deviendra uniquement du “vu à la télé”. sinon content que tu aies apprécier les 50min des britanniques

      Permalien | Répondre
  • Maxime le 28 June 2014 à 14 h 39 min  

    #25festivals Couleur Café : la check-list de Laura (màj) 

    On a croisé Laura devant le Titan, la scène principale de Couleur Café à Tour et Taxis. Concentrée sur la performance du Tiken Jah Fakoly, la star du reggae africain. Elle semblait déjà avoir oublié le torrent de pluie qui s’était abattu sur les festivaliers quelques minutes plus tôt. Il y a pourtant des signes qui ne trompent pas: le poncho orange ING en plastoc et le bout des cheveux encore un peu mouillés. Laura s’en fout un peu, du haut de ses 24 ans, cette Française originaire de Grenoble travaille dans un théâtre et participe pour la première fois à la Couleur Café.

    Laura, 24 ans de Grenoble. Laura, 24 ans de Grenoble.

    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
  • Maxime le 28 June 2014 à 14 h 36 min  

    #25festivals Maxime à Couleur Café : top et flop (màj) 

    Couleur Café en bien ou en mal, comme si vous y étiez.

    Vendredi 27 juin

    C’est sous un ciel de plus en plus menaçant que les premiers festivaliers citadins de l’été ont afflué vers Tour et Taxis vendredi en fin d’après-midi. Comme le festival s’adapte chaque année aux travaux du site, il faut prendre de nouveaux points de repères. Ca va. La grande scène Titan est toujours droit devant et à l’entrée on trouve toujours le hangar qui sent les épices de tous les continents.

    Bouddha veille sur ton repas
    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
  • Maxime le 28 January 2014 à 14 h 39 min
    Mots-clefs: , combat, , , , réaction,   

    Réaction de la FEF : #25ans. Sans combat, sans engagement… vraiment?! 

    Suite à la série d’articles sur la génération #25ans, parus dans le journal Le Soir, la Fédération des Étudiants Francophones a souhaité réagir. En tant qu’organisation de jeunesse, représentative de plus de 120.000 étudiants en Communauté française et interlocutrice dans les concertations entre ceux-ci et les autorités, la FEF donne une vision plus nuancée de la jeunesse à travers différentes thématiques centrales. (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Luca Rossi le 29 janvier 2014 à 5 h 06 min

      mobilisation contre le Sanctions Administratives Communales: 2000+/120000+ = 1.67%
      participation aux élections étudiantes de 2013: 27000+/120000+ = 22.5%

      participation ?, engagement ?

      Permalien | Répondre
    • Joachim le 29 janvier 2014 à 10 h 13 min

      Très bon article ! Il est temps de montrer le visage de la Jeunesse ! BRAVO la FEF…

      Permalien | Répondre
    • Marc Evrard le 30 janvier 2014 à 7 h 49 min

      Avant de critiquer et de poser vos conditions dans ce monde qui sera vôtre,montrez vos capacités d’adaptation,votre jugement exact de votre environnements et de grâce ne succombez pas appels fallacieux des gauchistes qui malheureusement pullulent en Belgique.
      Je remarque que les deux derniers présidents de votre mouvements sont:

      Henry éminent écolo qui participe gaiement au gâchis du photovoltaïque et des éoliennes.
      Mertens nouveau président du PTB,sachez qu’il représente les partis qui ont plus de 100 millions de morts sur leurs consciences.

      Réfléchissez,jeunes amis

      Permalien | Répondre
  • Maxime le 26 January 2014 à 17 h 14 min
    Mots-clefs: carte, , logement,   

    La carte des jeunes Européens qui vivent encore chez papa et maman 

    Un article de Rue 89 relayant un compte Twitter dédié aux cartes relate que 16.1% des Belges de 25 à 34 ans habitent chez leurs parents. A l’échelle européenne, c’est peu. En Slovaquie, ils sont plus d’un sur deux à ne pas avoir quitté le nid. (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Christian Eeckhout le 27 janvier 2014 à 8 h 46 min

      C’est bien d’avoir la note USA pour comparer, ce serait aussi utile d’avoir la note UE dans son ensemble.

      Permalien | Répondre
    • Christian le 27 janvier 2014 à 12 h 17 min

      ja, mais faut rajoutter que en Finlande par exemple, les étudiants reçoivent une aide au logement tant qu’ils sont étudiants (détails à vérifier). Et ils se font donc éjecter le lendemain de leur 18e aniversaire

      Permalien | Répondre
    • Marco le 27 janvier 2014 à 15 h 36 min

      Dans l’Italie il y a une grande differènce entre les Regions du Nord e du Sud et le probleme d’avoir trop petites Universités (dans chaque Ville, meme dans les plus petits): c’est aussi pour ca que pluesieres jeunes ne quittent pas leur famillie d’origine.

      Permalien | Répondre
    • Stanislas Bauer le 29 janvier 2014 à 13 h 48 min

      Pas de miracle: la moindre chambre mal fichue coûte charges comprises 400 à 600 euros, même en Espagne ou en Italie. Soit plus de la moitié de certains salaires ou allocations de chômage. Pas possible de vivre et de se transporter avec le salaire résiduel. Chez papa et maman, on bénéficie d’un vrai chez soi, avec liberté d’aller et venir dans un plus grand logement, de la compagnie, prêt éventuel d’un véhicule, laverie, etc… .

      Permalien | Répondre
  • Maxime le 12 January 2014 à 9 h 33 min
    Mots-clefs: armée   

    Maxime: «L’armée m’a dressé. De là, j’ai réfléchi» 

    Lorsqu’il termine ses secondaires, Maxime est un peu perdu. «Parce qu’il faut bien», il se lance dans des études d’instituteur à Champion près de Namur. Rapidement, il se rend compte qu’il fera partie de la moitié des jeunes qui échouent en première année d’études supérieures.

    «J’ai tout arrêté, ce n’était pas mon truc. Je ne voyais pas du tout quoi faire de ma vie, j’étais paumé. Il fallait que je me reprenne en main et je me suis orienté vers l’armée. C’était naturel pour moi. Comme tous les petits garçons, je jouais avec des petits soldats. Alors, j’ai pris un job de saisonnier à Walibi pour l’argent, et pendant ce temps-là, je me suis entraîné.»

    maxime barbier

    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Francis Eggermont le 12 janvier 2014 à 20 h 24 min

      Non, l’armée n’a pas dressé Maxime mais l’a aidé à murir. Mais je me souvient de quelques fortes têtes, grandes gueules et écervelés pendant mon service militaire : eux ont été dressés et éduqués. Aussi j’ai été déçu lorsque le gouvernement a aboli le service militaire après avoir garanti la nationalité Belge aux fils d’immigrants nés sur notre territoire. Pour bon nombre d’entre-eux ce passage leur aurait fait le plus grand bien.

      Permalien | Répondre
  • Maxime le 11 January 2014 à 12 h 11 min
    Mots-clefs: ,   

    #25ans, une génération sans idoles? 

    Quelles sont vos idoles ? Nous avons posé la question aux représentants des jeunes des partis politiques.


    Jeunes Présidents de partis : quelle est votre… par Le_Soir

    Mais avoir 25 ans en 2014 et se poser la question de ses idoles, c’est d’abord se sentir un peu ridicule. (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
  • Maxime le 10 January 2014 à 16 h 20 min
    Mots-clefs: , mouvements de jeunesse, patro, scout,   

    Animateur dans un mouvement de jeunesse, une autre forme d’engagement? 

    Depuis trois ans, Elodie est la présidente d’un mouvement de jeunesse. “Une expérience qui a développé chez moi des qualités que je ne soupçonnais pas“. Lorsqu’on lui soumet le cliché d’une génération qui ne s’engage pas, elle répond du tac au tac : “Comment ça? Je ne vois pas pourquoi on s’engagerait moins que la génération précédente“. (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
  • Maxime le 9 January 2014 à 7 h 33 min
    Mots-clefs: ,   

    Chat : l’homosexualité est-elle vraiment devenue banale pour les jeunes de 25 ans? 

    Le lendemain de Noël, nous vous racontions sur ce blog le coming-out de Julie. S’il s’est très bien passé pour la jeune fille, les nombreuses réactions, pas toujours très positives nous ont poussé à organiser un chat autour de la question.

    mfBanale l’homosexualité en 2014? On en parle avec Michael François, coordinateur de l’association ex-aequo – une ASBL de promotion de la santé visant une diminution des nouvelles infections au VIH/sida et des infections sexuellement transmissibles (IST) auprès des hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes. Voici le résumé de ses réponses.

    Sur la difficulté/banalité d’un coming-out. “Les gens assument de mieux en mieux leur orientation sexuelle, et l’homosexualité ne devrait plus être un sujet de débat… Malheureusement cela ne va pas de soit. Un coming-out est toujours difficile à vivre auprès de sa famille et ses amis… Demande-t-on aux jeunes hétéros de parler de leur sexualité et de leur orientation hétéro à leurs proches?” (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Gilles le 9 janvier 2014 à 11 h 20 min

      Je ne vois pas ou est le problème, même notre Premier est gay. Ce n’est pas une tare, c’est dommage que certaines personnes ne l’accepte pas.

      Permalien | Répondre
    • Seba le 9 janvier 2014 à 12 h 04 min

      Hello
      Poirquoi parle t on encore homo et hetero?
      Finalement, pourquoi se definir par rapport a sa sexualite?
      Pour ma part (garcon) , je n’ai jamais eu d’hommes dans ma vie, mais en soit je trouve que cela a peu d’importance. C’est la relation qui est homo ou hetero, pas les personnes. Questions pour les gens qui se disent homos: j’ai toujours eu l’ approche “eau de rose” pour moi meme que les sentiments guidaient le debat. Donc en soit, ne sommes nous pas tous bi? Les homos se refusent-ils aux relations/sentiments hetero?: genre films US ou le meilleur ami de l’heroine est gay donc rien ne peut se passer de ce cote la…
      Bonne journee a tous.
      PS: pour les gens qui ont difficile a ce montrer: la gene est desormais dans le chef de ceux qui se sentent mal a l’aise face a un couple homo! Alors, ne vous genez pas… Se tenir la main ou a l’epaule est tres agreable… Et c’est aussi un mieux pour tous…

      Permalien | Répondre
    • spyderman le 9 janvier 2014 à 12 h 06 min

      Je serais peut-être un peu hors propos, mais j’aime de temps à autre partager cette quasi citation de Coluche. Extrait d’un de ses sketchs posthume son personnage hétéro raconte combien il est heureux d’être avec Roger… C’était très inattendu, car cette personne était la première à lui dire des choses qui lui sont allée droit au coeur, c’était donc pour son personnage, la première fois que quelqu’un visait si haut ! Depuis de nombreuses années j’ai retenu et fais mienne cette phrase. Mon fils de 18 ans est gay, soit ! En tant que père ce n’est pas facile au départ, puis les choses se calment… Peu importe qui on aime pourvu que l’on aime et aimé en retour.
      Cordialement.

      Permalien | Répondre
    • Nico le 9 janvier 2014 à 12 h 08 min

      Bonjour. Vos réponses ressemblent fortement à une tentative d’imposer votre manière de penser et de qualifier ceux n’ayant pas la même opinion que vous d’user d’ “ignorance”. Je n’ai rien contre l’homosexualité, absolument rien. Par contre, je ne peux accepter qu’on leur accorde le droit de garde d’un enfant. Ceci est une part d égoïsme. L homosexualité peut être vécue entierement sans me poser de problèmes, mais pas avec enfant. Et ne me répondez pas que les enfants de certains couples hétéro sont plus malheureux, ceci est hors sujet car bien évidemment, certains parents sont irresponsables, mais ceci est indépendant de leur orientation sexuelle. Il faut avoir un minimum de repères, sinon, on peut aller loin – pourquoi demain ne pas décréter les orgies comme banales, et pourquoi pas en faire des spectacles dans les écoles pour apprendre l’”ouverture d esprit.” Je sais que cet exemple est exagéré, mais, l homosexualité il y a 60ans l aurait aussi été. Alors, si on casse les repère les uns apres les autres, nous finiront par en arriver là. Et favoriser tous les extrêmes (des bobos gaucho aux tachistes) car les gens seront perdus.

      Permalien | Répondre
    • Michaël le 9 janvier 2014 à 12 h 14 min

      La seul chose qui dérange au sujet de “l’homosexualité” … c’est qu’il sort de la catégorie “peut-on rire de tout?”
      Un blague sur l’homosexualité fait presque partie de “l’humour noir”.
      On peut accepter et respecter un personne catholique, mais se considérer un “anti-religion catholique” (idem avec l’Islam ou autre religion).
      Mais cela ne fonctionne pas de la même façon avec l’homosexualité. Accepter et respecter une personne homosexuelle est un droit! Être contre l’homosexualité l’est aussi.

      Permalien | Répondre
    • Fred le 9 janvier 2014 à 12 h 15 min

      L’homosexualité, banale chez les jeunes ? Ca dépend quelle jeunesse. La jeunesse bon chic bon genre de l’est de Bruxelles par exemple, pas de soucis. Prenez la jeunesse, essentiellement allochtone, de Molenbeek par exemple, là c’est fichu…

      Permalien | Répondre
    • robert.val@mail.be le 9 janvier 2014 à 12 h 47 min

      les diktats du lobby homosexuel desservent plus qu’ils ne servent.

      Permalien | Répondre
    • DESPREZ le 9 janvier 2014 à 20 h 26 min

      Tout à fait d’accord avec la réaction de Fred, moi qui ai participé aux toutes premières gay-prides,à l’époque fallait s’armer de courage. Manifestement, certains peu informés (on ne donne plus de cours d’histoire ?) , pensent que leur liberté pour laquelle ils n’ont pas dû se battre est acquise définitivement, à croire que leur connaissance du sida soit à cette hauteur).
      Allez les vieux, on ne vous dira même pas merci et le retour du bâton Robert?

      Permalien | Répondre
    • Jean le 13 janvier 2014 à 16 h 34 min

      À Nico,
      Je ne saisis pas très bien le lien entre des parents homosexuels et les orgies. Etes-vous en train de dire que seulement les gays et lesbiennes sont orgiaques?
      Je ne le crois pas.

      Permalien | Répondre
  • Maxime le 2 January 2014 à 10 h 37 min
    Mots-clefs:   

    Quentin, 25 ans en 2014, ouvrier et préoccupé 

    C’est ce samedi que sera lancée la série spéciale “25 ans” dans la version papier du Soir. Son but : faire un portrait-robot fidèle de cette génération. Et nous avons choisi six jeunes Belges, tous nés en 1989, pour nous suivre tout au long de l’enquête. Reste deux jours pour vous les faire découvrir. Aujourd’hui : Quentin.

    ficheidentitequentin
    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Julien le 2 janvier 2014 à 14 h 56 min

      Vous pensez qu’il est possible de faire des vidéos et montages photo encore moins professionnels? Ou peut être qu’il y a une erreur et que l’on parle de la génération 10 ans plutôt que 25.

      Ok c’est un blog, mais quand même. Le propos n’est pas mis en valeur et ça n’aide pas à faire passer le message d’une jeunesse active et motivée. La forme doit aider le fond et vice versa, ici j’ai l’impression que les deux sont très légers.

      Permalien | Répondre
  • Maxime le 29 December 2013 à 12 h 21 min
    Mots-clefs: neon, vieux   

    A #25ans, on est déjà vieux ! La preuve en 10 signes 

    Rester debout tout un concert, enchaîner les gueules de bois plus que les cuites et être super fan des années nonante (« I love the 90′s »… ça vous dit quelque chose?). Le magazine Néon a fait la liste des dix signes qui montrent que vous êtes déjà vieux à 25 ans.

    La parole du sage ! Le Chat de Philippe Geluck: la parole du sage ! Copyright: Casterman

    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Eric N. le 29 décembre 2013 à 14 h 44 min

      quand un “jeune” vous aborde et commence sa phrase par Monsieur….

      Permalien | Répondre
      • JP le 29 décembre 2013 à 22 h 06 min

        Ou quand un “jeune” te vouvoie. Que tu lui dis de te tutoyer… mais qu’il n’y arrive pas.

        Permalien | Répondre
    • Madame Raymonde le 30 décembre 2013 à 7 h 46 min

      Assez étrange cette société où l’on vit de plus en plus vieux et où on est vieux de plus en plus jeune.

      Permalien | Répondre
    • Alain François le 30 décembre 2013 à 14 h 10 min

      ça, ce n’est rien : attendez d’être vraiment vieux :

      1. Trouver que les concerts debout, c’est chiant ==> trouver que les concerts c’est chiants
      2. Avoir plus de gueules de bois que de cuites ==> plus de cuites (le foie !)
      3. Arrêter de fumer ou y réfléchir ==> ça c’est fait depuis longtemps
      4. Appeler les jeunes « les jeunes » ==> appeler certains adultes “les jeunes”
      5. Calculer en années ==> decompter en années
      6. Quand tes potes affichent sur Facebook le chrono de leur dernier marathon ==> mes potes ne font plus de marathon
      7. Se débrouiller pour cuisiner des trucs maisons ==> plus très faim, surtout le soir
      8. Devenir hystérique dès qu’on te parle d’un objet des années nonante ==> années septante
      9. Se lever tôt le week-end « pour en profiter » ==> dormir tard parce que trop fatigué et que les semaines sont finalement quand même assez dures
      10. Remplir ses papiers de mutuelle. Et tout comprendre ==> se dire que l’on en remplit bien plus qu’avant….

      Permalien | Répondre
  • Maxime le 26 December 2013 à 12 h 16 min
    Mots-clefs: ,   

    Julie, #25 ans, est amoureuse d'une fille et tout le monde s'en fout. Vraiment? 

    Elle débarque en training mais refuse de faire une vidéo préférant attendre Noël et la robe de soirée qui pourra mettre en valeur toute sa féminité. Julie, 27 ans, vient de Mons et elle a le sourire aux lèvres. Depuis quelques mois, elle est amoureuse. D’une fille.
    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • baele sophie le 26 décembre 2013 à 23 h 54 min

      je m’appelle Sophie, je vais sur mes 25 ans et je suis homosexuel. Pour ma part je n’ai jamais vraiment rencontré de difficulté avec la “société” et par chance ni dans ma famille. Il me semble qu’une des solution passe par l’éducation des parents et leurs discours, de plus en prenant le temps de discuter avec les gens réfractaire bien sur ce n’est pas possible avec tout le monde mais j’ai déjà pu constater une acceptation plus facile de leur part.
      Toute fois j’ai toujours eu une interrogation sur le sujet car une personne hétéro tout le monde se fiche de savoir avec qui elle sort mais tout à coup quand une personne est homo c’est une question “d’affaire publique”, alors la question est de savoir quel impact cela peut bien avoir sur leur vie? En quoi ils peuvent être dérangé? Au pire, ils voient deux personnes s’embrasser dans la rue mon dieu quel choc alors que de l’autre côté ils laissent leurs enfants regardé bien pire à la télé…
      C’est un travail de chacun de faire évoluer les mentalités et de faire comprendre que ce n’est pas un choix de notre part et que le combat peut être très dur pour trouver le bonheur au même titre que n’importe quel autre citoyen.

      Permalien | Répondre
    • larby le 27 décembre 2013 à 9 h 35 min

      Bonjour,patrick…
      Pour ma part je n’ai jamais eu de probleme du fait d’etre gay car je l’assume sans aucun probleme.Mais il ne faut pas croire que la cause est acquise loin de la, et il faut rester tres vigilant aux respects des avancées dans ces domaines.

      Permalien | Répondre
    • Emi le 28 décembre 2013 à 16 h 36 min

      Les homosexuels sont encore loin d’être sur un pied d’égalité avec les hétérosexuels. Les couples de femmes qui souhaitent avoir des enfants peuvent le faire MAIS la maman non biologique doit adopter l’enfant porté par sa conjointe (même si elles sont mariées). Ce qui n’est pas le cas pour les couples hétérosexuels qui choisissent la PMA. Le papa est reconnu en tant que tel dès la naissance du bébé. La Belgique est en avance sur beaucoup d’autres pays mais nous n’avons pas encore réglé tous les soucis que rencontrent les couples homosexuels. A 25 ans, je me suis mariée… avec une fille! Oui la Belgique a fait du chemin mais il reste encore beaucoup de choses à faire, ne l’oublions pas.

      Permalien | Répondre
  • Maxime le 26 December 2013 à 12 h 02 min
    Mots-clefs: ,   

    6 secondes pour le dire: “Aujourd’hui, être homo, ça ne choque plus” 

    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
  • Maxime le 16 December 2013 à 10 h 53 min
    Mots-clefs: amis, , friends,   

    60% des #25 ont déjà eu un sex-friend 

    Une étudiante de l’UCL s’est penchée sur un phénomène soi-disant propre aux jeunes d’aujourd’hui : les sex friends. 60% d’entre-eux auraient déjà fricoté à plusieurs reprise avec un ami.
    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler