Actualisations de noelle Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • noelle le 2 January 2014 à 9 h 17 min
    Mots-clefs:   

    6 secondes pour le dire 


    #25: Entretien avec Thierry De Smedt par Le_Soir (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
  • noelle le 18 December 2013 à 11 h 06 min
    Mots-clefs: , , vie-pratique   

    «Internet ne facilite pas la vie des 25 ans » 

    Internet vous a-t-il simplifié la vie ? Nous avons rencontré Thierry De Smedt, Professeur à l’école de communication de l’UCL et qui a réalisé diverses études sur les jeunes et Internet.
    jeunes_pc

    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Renaud le 18 décembre 2013 à 12 h 16 min

      Internet ne donne que l’illusion d’une vie meilleure. La réalité est qu’internet coupe les liaisons sociales que nous avions étant jeunes. Ce qui provoque ensuite un renfermement sur soi-même dans le meilleur cas. De les pire cela provoque des nouveaux types d’individus, qui pensent être une personne tout en étant l’inverse, car ces individus se créent une fausse vie virtuelle. Ensuite, internet supprime la plupart des boulots relationnels, donc moins d’emplois pour notre génération également.
      Rencontrer l’âme sœur est le parcours du combattant pour quelqu’un de 25 ans. Bref, non internet ne facilite pas la vie de ma génération.

      Permalien | Répondre
    • Serguei le 18 décembre 2013 à 12 h 48 min

      “Le pertinent contre le nouveau : voilà la bataille fondamentale de la période actuelle. Les médias veulent nous faire croire que l’information nous offre une sorte d’avantage compétitif, et beaucoup tombent dans le panneau. Nous devenons anxieux quand nous sommes coupés de l’afflux d’information. En réalité, la consommation de nouvelles est un handicap : plus elle est faible, plus gros est votre avantage.”

      Rolf Dobelli, « News is bad for you – and giving up reading it will make you happier », The Guardian, 12 avril 2013.

      Permalien | Répondre
    • Yann le 18 décembre 2013 à 12 h 54 min

      Oh please. Pas de ce gloubi-glouba des vraies relations disparues à cause d’Internet. Non seulement je ne connais aucun cas concret de personnes qui se sont réellement enfermées dans un monde virtuel (à part les cas médiatisés à l’autre bout du monde), mais en plus, il me semble nettement plus probable qu’Internet a tendance à pousser les gens à échanger avec un nombre plus important de personnes. En tout cas, j’attends de voir des études un peu sérieuses montrer que les gens ont moins de relations sociales avec l’avènement d’Internet. Remarque, quand le téléphone s’est popularisé, on a dit la même chose…

      Au niveau de l’emploi, comme toute technologie majeure, elle provoque des changements, et donc des emplois qui disparaîssent, mais également un nombre considérable de nouveaux emplois. Une part non négligeable de mes proches travaillent grâce à Internet.

      Quand à rencontrer l’âme soeur, je pense simplement que le modèle relationnel “une famille pour la vie” quand une part importante de notre génération à vécu avec des parents divorcés/séparés/recomposés, c’est juste un modèle qui ne fait plus rêver. Personnellement, j’ai rencontré mon mec grâce à Internet, et on est ensemble depuis un bon moment.

      Permalien | Répondre
    • mouflette le 18 décembre 2013 à 13 h 12 min

      C’est comique, moi qui ai plus de 40 ans, je me rends compte combien internet facilite la vie, parce que j’ai pas mal vécu avant son arrivée. Tout est devenu plus facile et moins cher voire gratuit (téléphonie, information, culture…). Ceux qui sont nés dedans doivent-ils être à plaindre? Je ne pense pas. Ils sont nés dedans et voilà tout.

      Permalien | Répondre
    • Vorkosigan le 18 décembre 2013 à 13 h 25 min

      Le problème n’est pas Internet mais l’apprentissage à son utilisation comme celle de l’informatique en général. La majorité des enseignants est toujours (20-30 après l’introduction massive des ITC) totalement illettré en ces matières et ne sais les enseigner. Bref, comme la lecture, l’écriture et le calcul, il est aujourd’hui impérativement nécessaire de maîtriser ces outils. Les problèmes s’en résoudront dès lors d’eux-mêmes.

      Permalien | Répondre
    • patricia gemoets le 18 décembre 2013 à 13 h 57 min

      Je suis d’accord avec le post de Renaud ci-dessus. On a l’impression qu’internet nous facilite la vie (pc banking, achat en ligne, recherche de documentations etc…) mais nous coups totalement d’une vie sociale.
      Nous sommes robotisés pour ne pas dire lobotisés par les nouvelles technologies.

      Permalien | Répondre
    • keyzerp le 19 décembre 2013 à 9 h 50 min

      Internet est un outil qu’il faut utiliser à bon escient. Et si il est bien utilisé, il est très utile.
      Chaque outil a sa fonction. Quand on a inventé le tracteur on ne nous a pas demandé de l’utiliser dans notre jardin. Le tracteur pour les champs et la bêche pour le jardin. De même pour internet. Internet existe mais c’est pas pour ça qu’il faut supprimer les bibliothèque, l’encre et le papier. Ainsi que les véritables relations humaine. Mais il est vrais que les limites d’utilisations ne sont pas toujours claire. Et on a tendance par “facilité” à trop utiliser internet et l’informatique. Et ce même dans des cas où ils ne conviennent pas.

      Permalien | Répondre
  • noelle le 14 December 2013 à 19 h 42 min  

    Appel à témoins: “J’ai 25 ans et je me passe très bien d’Internet” 

    DR

    Si vous lisez ce post, c’est que vous ne nous intéressez pas…Ou du moins pas directement. Mais continuez à lire la suite car vous pouvez nous être utiles. (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler