Mots-clefs: appartenance Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • AnnCharlotte le 5 January 2014 à 15 h 07 min
    Mots-clefs: appartenance, belgique, wallon   

    Et vous, parlez-vous wallon? (Vidéo) 

    Dans notre cahier spécial du samedi 4 janvier, nous vous dévoilions que les jeunes de notre pays se sentent Belges avant tout. Nous avons complété l’information avec une série de portraits: du vrai noir-jaune-rouge à l’Européen convaincu. Dans cette galerie de portraits, il y avait aussi Jean-Philippe, un Liégeois de 23 ans acteur dans une troupe de théâtre wallon.

    photo (1) (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • mon canard le 5 janvier 2014 à 22 h 04 min

      baraki une personne habitant une caravane, au sens second une personne sans manières qui s’habille mal et qui le plus souvent parle mal le français. Et en sont sens péjoratif est une insulte (franchement y a pas de quoi en être fier)

      Source ; http://fr.wiktionary.org/wiki/baraki

      Permalien | Répondre
    • Mon canard le 5 janvier 2014 à 22 h 14 min

      “Nomdèdjeu”, ou plus précisément “Nom dè Djû”, qui a pour variantes “nom dè zot !” ,”nom dè mène !” et “nom de Dieu”. cela provient en soit du fait que l on ne pouvait nommer Dieu par son nom parce que seuls les prêtres du Temple de Jérusalem étaient habilités à prononcer le Tétragramme sacré “YHWH” (qui signifie “être, devenir, arriver”) :-)

      Permalien | Répondre
    • Mon canard le 6 janvier 2014 à 7 h 39 min

      Comprenez-vous encore le wallon ? Non En ce qui me concerne c est “une langue étrangère” comme pour tous ceux qui on étés élevés au sein de “la grande muette ” (ex-armée belge) où l’excellence était de mise. Que l ‘Etat belge assume à présent ce qu’il a produit :-p

      Permalien | Répondre
  • Gil le 4 January 2014 à 13 h 59 min
    Mots-clefs: appartenance, barometre, ,   

    Les jeunes Belges tiennent à l’unité du pays 

    TDB-MANIF_FRITES-5569Les jeunes de 25 ans se sentent-ils d’abord Belges, Flamands, Wallons, Bruxellois, Européens?

    Bernard Rimé, professeur à l’UCL, spécialiste des questions de psychologie sociale, a dirigé dès 2011 une étude sur le sentiment national à travers les générations. Il vient de mettre un point final à ses recherches et nous livre en exclusivité ses résultats.

    La grande conclusion de son travail? La jeune génération s’identifie davantage à son pays que les générations précédentes. Et c’est particulièrement marquant du côté flamand, où les revendications nationalistes déclinent systématiquement chez les 18-28 ans. Tous les détails sont  à lire dans la sélection abonnés du Soir et sur le journal numérique. (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Rudi DE MEYER le 4 janvier 2014 à 11 h 48 min

      Eendracht maakt macht… ;-)

      Permalien | Répondre
    • Simon Engelen le 5 janvier 2014 à 11 h 20 min

      ” La jeune génération s’identifie davantage à son pays que les générations précédentes”> Tous ceux qui ont connu “la guerre froide” vous répondront que c’est totalement faux…

      Permalien | Répondre
    • reimond vandecasteele le 5 janvier 2014 à 16 h 46 min

      En ze zullen hem niet temmen……!!

      Permalien | Répondre
    • Michel le 6 janvier 2014 à 9 h 23 min

      Les communes pour le niveau local, le pays (au sein de l’Europe) pour le niveau gestion. Entre les 2, les provinces comme courroie de transmission. Les régions ne servent à rien si ce n’est multiplier les égo et les ministères, donc les dépenses inutiles.
      Eendracht maakt macht ! L’union fait la force !

      Permalien | Répondre
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler