Mots-clefs: rentrée Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • Gaëlle Moury le 10 September 2014 à 16 h 47 min
    Mots-clefs: muriel gerkens, rentrée, ,   

    Muriel Gerkens (Ecolo): “Ce n’est pas à l’unif qu’émergent les nouveaux modes de pensée” 


    Photo: Bruno D'Alimonte. Photo: Bruno D’Alimonte.

    Muriel Gerkens est députée Ecolo. L’unif a été déterminante pour cette psychologue de formation même si elle concède ne pas avoir eu envie de s’y éterniser… (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • MicansD le 10 septembre 2014 à 19 h 32 min

      C’est sûr qu’en mode “nouvelles pensées”, Ecolo a beaucoup de choses à nous enseigner…

      Permalien | Répondre
    • Jim the Bricoleur le 11 septembre 2014 à 7 h 33 min

      C’est sûr qu’à l’Université de Liège, qui se traîne lamentablement derrière l’UCL, l’ULB et l’UNamur, on ne risque pas des réflexions, approches ou méthodologies innovantes. On est plutôt à la remorque du parti frère ps. Une formation en psychologie à l’Ulg, c’est juste suffisant pour décrocher une place dans le landerneau politique…

      Permalien | Répondre
  • Le Soir le 8 September 2014 à 14 h 30 min
    Mots-clefs: français, , néerlandais, rentrée, ,   

    Les diplômés francophones insatisfaits de leur niveau en néerlandais (infographie) 

    Alors que la rentrée approche, que deviennent ces jeunes qui ont quitté les bancs de l’unif pour s’aventurer sur le marché du travail ? Selon une enquête de 2012 menée par l’UCL, 70 % des jeunes diplômés estiment qu’ils n’ont pas un niveau de néerlandais suffisant pour travailler. A Bruxelles, selon les chiffres d’Actiris, 21 % des diplômés universitaires considèrent qu’ils ont une bonne connaissance des deux langues nationales.

    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
  • elodie le 8 September 2014 à 10 h 22 min
    Mots-clefs: , rentrée, , , universitaire,   

    L’unif est-elle responsable de l’échec du bilinguisme chez les francophones? (sondage) 

    Ils sortent de cinq années (parfois plus…) d’unif, le précieux Graal en mains. Un diplôme qui ouvre toutes les portes qu’on leur a dit. Ils font partie de l’élite de demain. Possèdent des compétences pointues dans leur domaine, un esprit critique, certains ont même collectionné les grades chaque année.

    Et pourtant… 70% des jeunes diplômés estiment qu’ils n’ont pas un niveau de néerlandais suffisant pour travailler. Ce sont à tout le moins les résultats d’une enquête menée par l’UCL, la seule université à pouvoir nous donner une telle indication.
    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • cloemartheMarthe le 8 septembre 2014 à 10 h 29 min

      Je pense que parfois c’est l’attitude de certains néerlandophones si peu ouverte qui ne donnent pas envie d’apprendre.

      Permalien | Répondre
    • Damien le 8 septembre 2014 à 10 h 48 min

      L’université, cette institution inattaquable au nom d’on ne sait pas trop quoi, ces faiseurs d’opinion. Quelle crédibilité donner à une structure qui effectue des audits sur elle-même et ce dans un envirronement concurrentiel. L’université c’est de la poudre aux yeux et à part pour quelques formations bien spécifiques, personne n’y obtient des compétences spécifiques dans quelques domaines que ce soit. Je me souviens d’un étudiant confrontant les modèles théoriques d’un professeur à la réalité du terrain… après une discussion à sens unique, la conclusion fut la suivante “dans un cadre théorique votre exemple n’a pas de valeur”… NOUS VOILA DONC BIEN PREPARES A ABORDER LE MONDE DE DEMAIN

      Permalien | Répondre
    • Arthur le 8 septembre 2014 à 11 h 15 min

      Qui peut bien sortir une idée aussi saugrenue? (pour ne pas utiliser un autre mot?) Parce que les jeunes ne sont pas bilingues à la sortie du secondaire (donc la base pour tout le monde normalement), c’est à l’Université d’y remédier? Il n’est pas question “d’oublier” la second langue à l’unif (ce fut le cas à une période) mais de là à poser la question dans ce sens c’est totalement idiot.

      Permalien | Répondre
    • sarah le 8 septembre 2014 à 11 h 50 min

      De mon expérience les cours de néerlandais n’étaient pas obligatoire et 5 ans (minimum) sans pratiquer est suffisant pour perdre les très faibles base que le secondaire apporte. Si les statistiques sont différentes pour l’anglais je pense que c’est simplement parce que l’anglais est plus dans l’air du temps (internet, film, musique…). L’université n’a absolument aucunement contribuée à mon anglais. Pourtant j’y ai suivi 3 cours répartis sur plusieurs années (niveau pitoyable, cours inadaptés, professeurs et élèves complètement démotivé par un programme à mourir d’ennui).

      Permalien | Répondre
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler