Mots-clefs: vie quotidienne Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • Flavie le 29 September 2014 à 15 h 22 min
    Mots-clefs: coloc, , vie, vie quotidienne   

    La chronique : ” Ma coloc’, pas tout à fait l’auberge espagnole” 

    Au travail, à la cuisine, sur la route, dans la vie de tous les jours : il y a des moments où l’on se dit qu’avoir 25 ans aujourd’hui, c’est un doux mélange de grosses galères et de petites merveilles au quotidien. Chaque semaine, découvrez la chronique #25 sur le blog et dans la rubrique “Vie quotidienne” du journal.

    20140917_091639

    Quand tu dis aux gens que tu habites en colocation avec huit personnes, tu as le droit à deux réactions. D’abord, un sentiment de pitié : « Oh la pauvre, elle n’a pas pu faire autrement pour survivre financièrement ». Ce qui n’est ni tout à fait vrai, ni tout à fait faux… (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
  • AnnCharlotte le 11 September 2014 à 14 h 34 min
    Mots-clefs: , planning, , , vie quotidienne   

    Comment les étudiants occupent-ils leurs journées? 

    On les accuse régulièrement des pires péchés : fainéantise, guindaille à outrance, manque d’étude, distraction, séries à longueur de journée… Les étudiants sont souvent victimes de clichés quant à la manière dont ils occupent leur temps. Et si on leur laissait la parole?
    (la suite…)

    Permalien | Répondre
     
    • Eric le 11 septembre 2014 à 18 h 55 min

      Vous avez été les chercher où ces Gus ? 15h de cours par semaine ? Ils brossent les 25h restantes ?? Désolé mais C’est du n’importe quoi ça, ce n’est pas du vrai journalisme…

      Permalien | Répondre
      • De Neyer Gilles le 11 septembre 2014 à 19 h 46 min

        Bonjour Eric,
        Comme trop souvent, un beau commentaire de réac’, dieu que ça doit être frustrant le métier de journaliste de nos jours.
        Je suis sorti il y a deux ans de l’univ, cursus ingénieur civil et les horaires étaient de l’ordre de 18-22h/semaine.
        Il faut vivre dans son temps ;-)
        Bon baisers du nouveau monde.

        Permalien | Répondre
        • JP le 17 septembre 2014 à 21 h 34 min

          Vivre avec son temps cad devenir fonctionnaire prof avec le même horaire limité et pleins de congés ?
          Étant diplome ingenieur civil de l’UCL, je constate qu une semaine doit compter 60h de travail, et que si on ne s’y est pas habitué durant le cursus universitaire on est hors cycle.
          Faire des études coûte horriblement cher au pays. 5 ans c’est déjà trop long et inutile. Si en plus de ça les jeunes n assument pas leur investissement, qu’ils continuent de bosser chez eux au lieu de perdre du temps sur internet.

          Permalien | Répondre
    • Thomas le 11 septembre 2014 à 19 h 38 min

      Je dois avouer que tout comme Eric, je suis perplexe aussi surtout avec le planning du bio-ingénieur… J’ai fais un master en biologie à l’université et je n’ai jamais vu des horaires de cours aussi légers … Mes études datent d’il y a 5 ans et pourtant on avait toutes nos journées complètes !!! Cours théoriques le matin et travaux pratiques l’après midi. On commençait souvent tôt genre 8 heures 45 pour finir plutôt tard genre 17-18 heures … Et de retour à la maison, il fallait réviser les cours et préparer un minimum les TPs qui s’annonçaient.

      Permalien | Répondre
    • Thomas le 11 septembre 2014 à 19 h 40 min

      Ok, mea culpa, je n’avais pas vu que le gars en bio-inégnieur est apparemment capable de réussir sans aller aux cours théoriques … Cela explique son horaire allégé. Plutôt cool pour lui !

      Permalien | Répondre
    • Bijou le 11 septembre 2014 à 20 h 06 min

      Et il est où Gérald, le comitard Cesec (en 3ème bac bis) qui se lève à midi pour ouvrir le bar tous les jours et qui picole tous les après-midi ?

      Permalien | Répondre
    • Rocroix le 11 septembre 2014 à 20 h 27 min

      Claro que si qu’ils bossent ! Peut-être pas avec un horaire aussi précis comme décrit ci dessus ! Comme parent je suis rassurée, ça résume, ça échange, ça bosse clairement et ça réussit en première session :)

      Permalien | Répondre
    • Tariq le 11 septembre 2014 à 20 h 38 min

      Je trouve ça plutôt pas mâle et normale mise à part geraldine qui comme c’est écrit vie pour ça passion :p

      Permalien | Répondre
    • Genevieve le 11 septembre 2014 à 21 h 19 min

      Moi je me lève ts les jours a 6h15 pour le travail a 7h je rentre le soir a 19h coucher a 23h qu.est ce qu.il y a d.extraordinaire pour ces étudiants? Bien leur en fasse on verra quand ils travailleront

      Permalien | Répondre
    • cranshoff le 11 septembre 2014 à 21 h 40 min

      je me rappelle pas avoir eu si peu d’heure de cours, que ce soit en bachelier comme en master…

      en bachelier 9-16h tous les jours sauf le vendredi (15h)
      et en master c’était c’était du lundi au jeudi 9-17

      avec parfois des trous, mais pas au point de faire moins de 20h/semaine… (c’était plus proche des 30h)

      Permalien | Répondre
    • Gregy le 12 septembre 2014 à 4 h 44 min

      Après 10 années d’unif je n’ai jamais rencontré d’aussi gentils étudiants. Et l’esprit critique du journaliste il est oú?

      Permalien | Répondre
    • Cosy le 12 septembre 2014 à 6 h 25 min

      Cela dit, qu’est-ce que ça peut faire la façon dont les étudiants gèrent leur temps? Tout ce qu’on demande, c’est qu’ils soient bien formés et qu’ils mettent tout en oeuvre pour réussir à leur façon. Les 5 années d’université sont de très chouettes années. Alors que ceux qui rêvent que les étudiants bossent de 8h à 20h du lundi samedi, franchement, foutez-leur la paix.

      Ils vont suffisamment galérer les 40 années de travail après leurs études.

      Permalien | Répondre
    • xav le 12 septembre 2014 à 6 h 39 min

      Ces planning sont ceux d’étudiant relativement sage, j’en conviens. Personnellement, je n’ai pas l’impression d’avoir été autant au cours à l’unif et d’avoir un planning aussi précis pourtant j’ai toujours réussi en première session.
      Pour ma part, je trouve qu’ aller à tous les cours était plutôt contre productif. Je devais sélectionner les cours qui avait vraiment une valeur ajoutée (ou une présence obligatoire) et aller périodiquement à des cours après avoir vu la matière par soi même pour poser ses questions (si nécessaire). Le rythme de cours ne peut être adapté à tout le monde (soit ça va trop vite ou trop lentement).

      Permalien | Répondre
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler