Total condamné

16-1e-france.jpg

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné Total pour « pollution maritime » à la suite du naufrage de l’Erika le 12 décembre 1999 dans le Golfe de Gascogne. Il a aussi reconnu, une première en France, la notion de préjudice écologique : 20.000 tonnes de fioul lourd avaient souillé 400 km de côtes. Le géant pétrolier, la société de classification, l’armateur et la société exploitante payeront solidairement 192 millions d’euros de dommages et intérêts aux parties civiles.

Cette entrée a été publiée dans Monde, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.