Un exercice salutaire

9-1e-opinion.jpg

Justice L’enfermement des mineurs condamné fictivement

Le tribunal fictif d’opinion a enjoint, samedi à Bruxelles, la Belgique à mettre fin immédiatement à la détention de mineurs étrangers en centres fermés et à remplacer le régime actuel de détention des mineurs étrangers par un régime alternatif conforme aux normes internationales.

Le tribunal d’opinion a entendu jeudi et vendredi divers témoins, victimes et experts ainsi que le réquisitoire de cinq « procureurs », composés de trois avocats et de deux adolescents. Le double jury était composé quant à lui de six adultes d’une part et de douze adolescents. Le tribunal était présidé par Jaap Dook, président du Comité des droits de l’enfant des Nations unies jusqu’en février 2007.

Dans son jugement, le tribunal indique que les règles des Nations unies pour la protection des mineurs privés de liberté prévoient que les mineurs détenus doivent être logés dans des locaux répondant à toutes les exigences de l’hygiène et de la dignité humaine. Il s’étonne que les adultes et les enfants soient mélangés dans des dortoirs où la promiscuité interdit toute intimité et que des enfants peuvent être témoins d’activités sexuelles.

Le tribunal rappelle que la Cour européenne des droits de l’homme, qui a condamné la Belgique en octobre 2006 pour avoir enfermé et expulsé une fillette congolaise de cinq ans, stipulait dans son arrêt que l’enfant avait été détenue dans un centre conçu pour les adultes.

Le tribunal des adultes a exprimé sa déception quant au fait que le gouvernement n’ait pas comparu. Dans un courrier, le ministre de l’Intérieur Patrick Dewael (VLD) a expliqué que le tribunal d’opinion n’avait pas de fondement légal et qu’il était loin d’être impartial et indépendant.

Pour les organisateurs qui avaient pour objectif de sensibiliser l’opinion publique à l’enfermement des enfants en centres fermés, l’expérience a été concluante. (D’après b)

BELGA

Cette entrée a été publiée dans Belgique, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.