GarageTV fait son YouTube à la belge

Technologies

Fort de son succès en Flandre, le site de partage de vidéos s’attaque au marché francophone dès ce mardi.

YouTube peut bien caracoler en leader intouchable des sites de partage de vidéos sur le web, son clone flamand GarageTV n’a pas froid aux yeux. Avec ses 37.000 visiteurs quotidiens et – d’ici quelques jours – le cinquante millionième clip visionné en moins d’un an et demi d’existence, ce site développé par le « câblo » malinois Telenet fait mouche. Et voudrait à présent répliquer son succès en Communauté française.

« Le concept développé par GarageTV n’est ni neuf ni révolutionnaire, reconnaît Jeroen van den Broek, en charge des médias en ligne chez Telenet. Mais ce qui fait notre force, c’est quelque chose qui manque singulièrement à des sites internationaux comme YouTube ou Dailymotion : le côté très local qui s’appuie sur les communautés d’internautes en Flandre et bientôt en Communauté française. »

Pour Telenet, il y a une belle carte à jouer sur le marché belge de la vidéo. « Lorsque l’on se connecte aux pages dédiées à la Belgique de DailyMotion, on constate que les vidéos envoyées par des internautes belges ou spécifiques aux différentes régions du pays ne constituent qu’une infime minorité, poursuit Jeroen van den Broek. Pour ces acteurs globaux, la Wallonie, c’est la France, et la Flandre, ce sont les Pays-Bas. Quant à YouTube, il dispose d’une vingtaine de versions locales, mais aucune pour la Belgique. » Or cet ancrage local semble extrêmement apprécié des internautes. Deux comédiens flamands, les Kennedy’s, ont vu leurs petites vidéos prises d’assaut par le public. Un succès qui va leur permettre de monter un vrai spectacle pour le théâtre. Quant à cet internaute gantois qui avait réalisé des reportages bidons pour GarageTV, il a été contacté par une agence de pub en quête de nouveaux talents, qui lui a déjà commandé plusieurs projets. « Ce que les gens recherchent avant tout, ce sont des clips assez courts et suffisamment originaux pour qu’ils puissent à leur tour les recommander à leurs amis », rappelle-t-on chez Telenet. Un gadget futile ? Cela ne semble pas vraiment l’avis des internautes du Nord du pays. « Durant la récente campagne pour les législatives,

les médias audiovisuels flamands ont souvent donné la parole aux mêmes représentants des grands partis, constate Jeroen van den Broek. Mais sur GarageTV, le public est venu en nombre visionner les clips de candidats très peu connus et y réagir en enregistrant des commentaires avec leur webcam. »

Pour Telenet, GarageTV se profile comme un puissant outil pour créer des relations avec les clients – ou futurs clients – de ses services de télévision numérique interactive ou d’accès à l’internet.

Sur le marché francophone, il viendra se frotter à RTL Digital, dont le site Youmake.tv a été lancé en octobre dernier et attire environ 2.500 visiteurs quotidiens. « Le site est toujours en version d’évaluation, explique Edouard Dewitte, responsable du développement chez RTL Digital. Mais l’intégration du site avec certaines de nos émissions est en cours. Et les annonceurs commencent à s’intéresser à nos possibilités d’interactivité. » Dans les prochains jours, il sera possible de poster en direct des clips vidéo sur Youmake.tv, en utilisant sa webcam.

Mais quand donc les internautes trouvent-ils le temps d’aller regarder ce déluge de vidéos que charrie le Net depuis le lancement de YouTube, en 2005 ? Selon une enquête réalisée par le bureau d’études InSite pour le compte de Telenet, 40 % des employés flamands qui disposent d’une connexion à l’internet au bureau regardent des vidéos durant les heures de travail. Mieux, 17 % estiment que ce petit « break » améliore les performances professionnelles. Mais la même étude rappelle que 13 % des entreprises flamandes ont déjà viré des employés… pour abus de web.

http://fr.garagetv.be

http://www.youmake.tv

ALAIN JENNOTTE

Cette entrée a été publiée dans Culture, Médias, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.